Découvrez les Zorros, cette équipe mexicaine gay qui se bat contre les discriminations

Au Mexique, une équipe amateur gay cherche à récolter des fonds pour pouvoir participer, et défendre sa cause, lors d'un grand événement organisé à Miami. 

L'histoire nous vient du site américain TheSetPieces. En 2013, l'équipe des Zorros LGBT, composée de sept hommes et d'une femme désireux de défendre la communauté gay dans le monde du football, voit le jour du côté de Mexico City. Quatre ans plus tard, plus de 30 membres ont rejoint cette équipe qui participe toute l'année à différents tournois pour porter haut leurs couleurs.

zorro

L'équipe des Zorros (© Zorros.lgbt)

Publicité

Un structure qui permet à cette équipe de défendre ses objectifs, sportifs certes, mais aussi et surtout civiques selon Marck, un joueur des Zorros :

"Cela peut-être difficile d'être gay dans le milieu du foot, notamment à cause des problèmes de machisme. Certains croient que c'est un sport exclusivement réservé aux "hommes". Mais il y a du talent dans la communauté gay, j'en ai vu beaucoup. Je pense qu'il y a beaucoup de joueurs de notre équipe qui ont le potentiel pour devenir professionnels mais qui, à cause des discriminations, sont rejetés. Pour moi, être un joueur gay c'est aussi une façon de défendre nos droits, et de montrer aux gens que nous avons notre place dans ce sport."

Afin d'étendre leur message, les Zorros comptent participer au World Out Games, un événement sportif et culturel organisé par la communauté gay depuis 2006 à Miami. Problème : beaucoup de joueurs sont encore étudiants, et n'ont pas les fonds nécessaires pour assurer les frais de la compétition, en plus des visas et des logements. Afin de remédier à ce problème, les Zorros ont lancé un crowdfunding, pour financer le déplacement de toute l'équipe.

Publicité

Publicité

Le deuxième problème est plus profond. En effet, les demandes de visas des joueurs mexicains de l'équipe ont été refusées après l'arrivée au pouvoir du gouvernement Trump. Une situation qui désespère un peu l'équipe, comme le confie Tony, le gardien de l'équipe :

"Pour beaucoup d'entre nous, moi y compris, les demandes de visas ont été refusées. Nous voulons montrer nos talents dans d'autres pays, et face à d'autres joueurs que ceux que nous affrontons habituellement au Mexique. Ils nous ont retiré notre rêve : ce n'est pas juste."

Une situation que n'acceptent pas les organisateurs du tournoi, qui font actuellement tout pour résoudre ce problème avant le début de l'événement, le 26 mai prochain. Espérons que tout soit rentré dans l'ordre, afin que les causes des Zorros puissent être entendues, et bientôt défendues par tous.

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 12/04/2017

Copié

Pour vous :