Yaya Touré monte au créneau contre le racisme et s'en prend à la FIFA

Une prise de parole remarquée.

Yaya Touré accuse. Celui qui évolue désormais en Chine s'est exprimé à l'AFP sur le sujet du racisme dans le football. Et l'ancien joueur de Manchester City n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, notamment sur le positionnement de la FIFA. Après les cris de singe du public envers les joueurs noirs anglais lors du match Bulgarie-Angleterre, il accuse l'instance internationale de "se ficher" de ce problème.

Pour l'ex-international ivoirien, la FIFA se contente de déclarations mais n'en fait pas assez. "[Ils] s'en fichent de toute façon, ils en parlent mais ça continueJe n'ai pas envie de dire que je ne suis pas inquiet. Je suis inquiet. Ça me met en rogne", confie Touré. Mais il n'y a pas que l'instance dirigée par Gianni Infantino qui est dans le viseur de l'ancien citizen.

Publicité

Publicité

Dans son argumentaire, le milieu de terrain interpelle les joueurs et les exhorte à réagir : "Ils doivent prendre le problème au sérieux, les joueurs doivent prendre des mesures fermes sinon ils (les racistes) vont continuer. Ils doivent faire en sorte que les joueurs quittent le terrain." 

Contrairement au comportement des joueurs anglais qui avaient continué de jouer malgré les cris racistes d'une part du public bulgare. Ce qui n'a pas plu à Yaya Touré qui l'a fait savoir : "C'est une honte. Pourquoi est-ce que vous jouez pour l'Angleterre ? Ils parlent tout le temps, bla-bla-bla, et puis qu'est-ce qui se passe ensuite ? Rien ne change." Une différence entre le discours et les actes qui montre bien la difficulté sur les réactions à face à ce fléau qu'est le racisme.

Par Abdallah Soidri, publié le 29/10/2019

Copié

Pour vous :