Vidéo : Sulley Muntari invite le monde du foot à se mobiliser contre le racisme

Le 30 avril dernier, Sulley Muntari a été victime d'injures racistes, le conduisant à quitter le terrain en plein match.

Des faits malheureusement loin d'être rares sur les terrains selon Muntari, qui a décidé de prendre la parole pour dénoncer ce traitement qui ne devrait pas exister dans le football. Le Ghanéen s'est tout d'abord exprimé dans une longue interview pour CNN, signalant qu'il était victime de racisme "à chaque match".

Et aujourd'hui, il a dévoilé une vidéo sur son compte Twitter, dans laquelle il veut faire passer un message à la FIFA, et aux autres joueurs dans la même situation que lui.

Publicité

Publicité

Nous sommes tous ensemble dans ce combat. Les joueurs peuvent faire la différence et éliminer cette maladie #notoracism 

Pour nos lecteurs qui ont des difficultés avec l'anglais, voici une traduction de cette interview plus qu'importante dans le football actuel :

Pourquoi est-il si important pour vous de vous exprimer maintenant ? Vous avez été victime de racisme à de nombreuses reprises auparavant, mais cette fois, il semble que c'est désormais l'heure pour vous d'être un exemple... 

Peut-être que le verre était plein, et qu'il a débordé. Je ne peux plus l'endurer. Le racisme est vraiment malsain, et il est présent partout. Je l'ai enduré trop de fois, et je ne veux plus me taire. Je vais en parler, et me battre contre ça. Beaucoup de gens y sont confrontés, et j'ai décidé de ne plus me cacher, comme j'ai pu le faire auparavant. J'espère que l'on va pouvoir le combattre tous ensemble.

Quel message voulez-vous faire passer à la FIFA et aux footballeurs dans le monde, pour gagner ce combat ?

Il faut que l'on soit solidaire. Nous avons besoin d'avoir un groupe fort pour combattre cette maladie. Car oui, le racisme est réellement une maladie, d'où le terme "combattre". Si la FIFA et des gens importants se joignent à moi, nous pouvons être assez forts et nombreux pour combattre le racisme. Et surtout le vaincre.

Un dernier message que vous voulez transmettre aux autres joueurs qui sont aussi victimes de racisme ? Que peuvent-ils apprendre de vous ?

Apprendre de moi ? Rien. Mais ils doivent se battre pour leurs droits. C'est très important. Il ne faut pas avoir peur de parler. Car si vous ne le faites pas, les gens qui abusent de vous ont gagné, et vous, vous avez perdu. Et vous ne devez pas perdre, car vous êtes formidables et forts. Vous devez vous rebeller et parler pour atteindre vos buts.

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 10/05/2017

Copié

Pour vous :