Une proposition de loi veut bannir le streaming illégal des matches de foot

Bientôt la fin d'une époque ?

Le gouvernement veut siffler la fin de la récré du streaming. En conseil des ministres ce lundi, Franck Riester, ministre de la Culture, a déposé une proposition de loi sur l'audiovisuel qui va en ce sens. Celle-ci prévoit de s'attaquer directement aux sites proposant illégalement des rencontres en les bloquant quasiment en temps réel. Une méthode qui existe déjà au Portugal depuis janvier dernier et qui a permis de bloquer 736 sites pour 12 rencontres, nous apprend RMC Sport.

Pour ce faire, le ministère souhaite faire des retransmissions sportives des contenus protégés par le droit d'auteur. Ce qui permettrait à la justice d'agir presque en direct, contrairement à aujourd'hui où les procédures pour les faire fermer sont beaucoup plus lentes.

Publicité

Selon un rapport du Sénat paru au début de l'année, le streaming illégal représenterait 20% des audiences pour les grandes affiches. Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFP, explique que "pour chaque match de Ligue 1" il y aurait "250 liens illicites", et presque 7 fois plus pour les grosses rencontres. Ce qui nous fait dire : "Ça en fait des liens streaming pour voir Nîmes-Amiens un samedi soir à 20 heures."

Par Abdallah Soidri, publié le 05/12/2019

Pour vous :