Top 5 des meilleurs commentaires de buts

De Thierry Gilardi à Grégoire Margotton, les commentaires font partie des souvenirs de tous les footeux : il fallait donc bien un petit inventaire des meilleurs d'entre eux.

Cette sélection, totalement subjective, se cantonne aux commentaires français. Elle n'est bien entendu pas exhaustive et doit probablement oublier quelques commentaires mythiques, comme le but de Laurent Blanc en 1998 contre le Paraguay, Le "Allez mon petit bonhomme" de Thierry Roland sur le tir au but de Luis Fernandez en 1986 à Seville, le but de Pastore face à Chelsea ou encore le premier but lyonnais contre Lens en 2002. Voilà donc un top 5 sans classement et forcément perfectible des meilleurs commentaires de but français :

"Vas-y mon petit !" par Thierry Gilardi (Ribéry - France-Espagne, Coupe du Monde 2006)

Publicité

Si vous étiez nés en 2006, vous vous souviendrez forcément du but de Franck Ribéry face à l'Espagne. Invité surprise du Mondial 2006, le Marseillais s'intègre très vite en bleu, au point de devenir titulaire face à la Suisse en phase de groupes. En huitièmes de finale, la France affronte l'Espagne et est rapidement menée après un pénalty de Torres. À la 41e minute, Ribéry hérite d'un ballon au milieu du terrain, sert Vieira qui lui remet d'un amour de passe. Le Boulonnais part seul au but et élimine Casillas. Thierry Gilardi hurle "Vas-y mon petit !" dans son micro au moment où Ribéry inscrit son premier but en sélection pour ramener la France à 1-1, et conclura par un très doux "Il est génial le môme !". La France l'emportera finalement 3-1.

Le retourné de Wayne Rooney, par Stéphane Guy (Rooney - Manchester United-Manchester City 2010/2011)

12 février 2011, Manchester United domine la Premier League et reçoit son rival City à Old Trafford. Après l'ouverture du score de Nani en première période, puis l'égalisation de David Silva peu après l'heure de jeu, le match semble logiquement se diriger vers un match nul. C'était sans compter sur Wayne Rooney. À la 77e minute, Nani hérite du ballon sur l'aile droite et envoie un long centre dans la surface des Citizens. Kompany trébuche, Micah Richards est en retard et Wayne Rooney est seul pour caler un retourné somptueux. Derrière le micro, Marcel Desailly exulte avant même la frappe, suivi par Stéphane Guy. La joie est pure, le commentaire l'est aussi.

Publicité

"Gourcuff deux fois", par Grégoire Margotton (Gourcuff - Bordeaux-PSG 2008/2009)

2009. L'année de tous les miracles à Bordeaux. L'année où même Mathieu Chalmé a eu l'air d'être un grand joueur. C'est à la 20e journée de cette saison irréelle que les Girondins reçoivent le PSG. Et pas n'importe quel PSG, celui de la belle époque, celui des Rothen, des Kezman, des Traoré... Face à des Bordelais en feu, les Parisiens prennent un bouillon monstrueux et repartent avec 4 pions dans la musette.

Parmi ces 4 buts, un chef d'oeuvre signé Yoann Gourcuff. Servi à l'entrée de la surface par Chalmé, le meneur bordelais enchaîne deux gestes indescriptibles pour éliminer Armand puis Traoré avant de balancer un "pointard des familles" pour tromper Landreau. Grégoire Margotton semble ne pas en revenir, tout comme Christophe Dugarry qui lâche un rire halluciné avant de conclure par "Il n'y a rien à dire, les images vont suffire d'elles-mêmes".

Publicité

"C'est un geste de génie" par Thierry Gilardi (Pauleta - PSG-OM 2003/2004)

C'est une nouvelle fois Thierry Gilardi qui est à l'honneur, avec celui qui a été élu plus beau but de l'histoire du Classique entre le PSG et l'OM. Un but où tout est parfait, du geste en lui-même au commentaire en passant par la réalisation télé. À la 11e minute du match, Pauleta part en profondeur et bute sur Barthez qui, comme à son habitude, ne se couche pas. Le Portugais s'isole sur l'aile, le long de la ligne de but, se retourne, voit que Barthez n'est pas encore rentré dans ses buts et tente un improbable lob en angle fermé. Thierry Gilardi, surpris, trouve encore une fois les mots justes en s'écriant "C'est un geste de génie !".

"C'est fabuleux, c'est extraordinaire" par Thierry Gilardi (Loko - Nantes-PSG 1994/1995)

Publicité

Gilardi pour commencer, Gilardi pour finir. 5e journée de Division 1 1994-1995, Nantes reçoit Paris à La Beaujoire. À la 18e minute du match, le FC Nantes de Jean-Claude Suaudeau accouche d'un chef d'oeuvre, d'un but tout en une touche de balle, emblématique du fameux "jeu à la nantaise". Après une touche divinement jouée par Cauet, Loko et Pedros combinent sans que le ballon ne touche le sol. L'action se termine en volée extérieur du pied au fond des filets, sous les clameurs de La Beaujoire et la stupéfaction de Thierry Gilardi . "C'est fabuleux, c'est extraordinaire", des mots qui résumeront bien la saison des Canaris, champions et invaincus pendant 32 matches.

Bonus : OH LE BUT ! OH LE BUT EXCEPTIONNEL !!!!§§§§!!@%!§!§§ (Pauleta, 2004/2005, par Denis Balbir)

Par Serious Charly, publié le 12/06/2015

Copié

Pour vous :