On a discuté avec Thierry Ambrose, jeune joueur de City, avant le match contre le PSG

Ce mardi soir aura lieu le match le plus important de la saison pour le PSG, mais aussi pour Manchester City. Nous avons rencontré un jeune joueur français des Citizens afin de nous parler de ce choc. 

Il y a des matches qui peuvent marquer un tournant dans une saison. Ce Manchester City - PSG en fait clairement partie. À 19 ans, Thierry Ambrose est l'un des grands espoirs français mais suivra ce match depuis les travées de l'Etihad Stadium étant donné qu'il évolue encore avec la réserve de Manchester City. Il nous a accordé un entretien afin de nous parler de son club avant ce match au sommet.

Salut Thierry. Tout d'abord, revenons sur le match aller : comment le résultat a été accueilli du côté de Manchester City ? On suppose que c'est une satisfaction... 

Publicité

On sait tous que c’est un bon résultat, surtout qu’il nous manquait pas mal de joueurs : Sterling, Kompany, Touré. Marquer deux buts au Parc des Princes, c'est forcément un bon résultat même si je pense qu’on aurait pu faire mieux. Et même au sein du vestiaire, il y a quelques regrets parce qu'on a senti qu'il y avait la place de faire encore un meilleur résultat.

En France, les supporters parisiens semblaient très sereins avant le match. Est-ce que le groupe s'est servi de ça pour leur montrer que Manchester City, ce n'était pas n'importe qui ?

L’Angleterre et la France, ce sont deux championnats vraiment différents. En Premier League, tu peux tomber contre Watford ou Stoke, ça reste des matches très compliqués alors que le PSG se balade en Ligue 1. Chaque week-end, on sait qu'ils vont gagner facilement. Donc les Parisiens, que ce soit les joueurs ou les supporters, ont beaucoup plus de confiance et je peux comprendre ce sentiment de supériorité. Mais je pense que si on met Manchester City en Ligue 1, le résultat serait identique.

Publicité

Avant le match aller, Nasri avait déclaré dans les colonnes de L'Equipe que le PSG ne serait pas champion en Premier League, car "le PSG n'est pas le Barça". Tu partages donc cette analyse ?

Oui je la partage totalement. Après je ne dénigre pas le PSG, ça reste une très grosse équipe et ils peuvent aller loin en Ligue des Champions cette année.

Thierry Ambrose (Instagram @jeune.athlete)

Thierry Ambrose (Instagram @jeune.athlete)

Publicité

Parlons de ce match retour. La tendance s'est inversée grâce aux deux buts marqués au Parc, City est désormais favori pour la qualification. C'est vraiment un avantage ou la position d'outsider vous allait bien ?

Non, je pense que c'est forcément positif de marquer deux buts à l'extérieur. Maintenant à domicile devant nos fans, je suis persuadé qu'on va faire un gros match.

Justement, on a souvent tendance à dire que l’Etihad est un stade où l’ambiance n’est pas extraordinaire. Tu promets l’enfer au PSG pour ce soir ?

Publicité

Je vais assez souvent au stade, et ça dépend vraiment des matches. Contre des grosses équipes comme United ou Liverpool il y a une grosse ambiance. En fait nos supporters sont assez sévères et attendent beaucoup des joueurs, c’est ce qui explique cette ambiance mitigée parfois. Mais ce soir pour la Ligue des Champions, ça sera une belle atmosphère j'en suis persuadé.

"L'objectif, c'est vraiment de marquer l'histoire"

Restons sur Manchester City. Quelles seront les clés du match côté Citizens ce soir ? 

Ça va être les retours de blessure forcément. Celui de Kompany va faire énormément de bien, surtout que Mangala et Otamendi ont beaucoup enchaîné. Il y aura également celui de Yaya Touré, et puis on pourra compter sur De Bruyne et Agüero. Voilà les vraies clés du jeu ce soir.

Côté PSG, il y a beaucoup d'incertitudes concernant la présence de Pastore ou de Verratti. Ce sont des joueurs que vous craigniez ? 

Honnêtement on n'y attache pas d'importance, le groupe ne pense pas à ça. Le coach et le staff sont focalisés sur leur effectif et pas sur les adversaires, peu importe qui jouera en face.

Il neige à Manchester ☃☃☃

Posté par Thierry Wiston Jordan Ambrose Officiel sur vendredi 4 mars 2016

Quelle est l’ambiance dans la ville à l’heure actuelle ? On imagine que tout le monde attend ce match... 

Oui clairement, Manchester c'est une ville qui vit pour le football. Dans les médias que ce soit à la TV, dans les journaux, à la radio, on ne parle que de ce match. C’est vrai que ça met un peu la pression à tout le monde, que ce soit le staff, les joueurs. Mais c’est une bonne pression, une pression positive. Surtout que c’est le seul club anglais qui peut aller dans le dernier carré de la compétition.

En tant que membre de la réserve, tu côtoies quand même beaucoup l’effectif professionnel ?

On est dans le même bâtiment donc on les voit tous les jours. Je suis assez proche de Sagna, ça a été mon voisin donc on se connaît vraiment bien. Plus généralement je m'entends très bien avec les Français de l'effectif, on déjeune souvent ensemble. Je ne peux pas dire que c'est des potes à cause de la différence d'âge, mais c’est comme si c’était des grands frères.

Et du coup tu les sens comment à quelques heures de ce match ?

Il y a forcément une petite pression. Les joueurs savent qu'il y a un gros enjeu pour le club, d'un point de vue historique. L'objectif, c'est vraiment de marquer l'histoire. C’est vraiment le mot d’ordre. Mais sinon ils préparent le match tranquillement comme d'habitude, dans la bonne ambiance.

Par Julien Choquet, publié le 12/04/2016

Copié

Pour vous :