Le Stade Rennais défie Arsenal

Comment le Stade Rennais est devenu le club qui fait vibrer le foot français

Pourquoi nous sommes tous Bretons cette année.

Souvent moqué, jamais égalé. Ou tout du moins pas cette année. Le Stade Rennais, c'est un peu le conte de fée de la saison en France. La petite bouffée d'air fraîche. Après un début de saison difficile, les Rennais ont complètement inversé la tendance au point de rassembler les fans de foot devant leur téléviseur. Une phrase que l'on aurait jamais pu écrire il y a encore quelques mois, et on vous explique pourquoi. 

L'arrivée d'Hatem Ben Arfa...

Forcément, recruter un joueur comme Ben Arfa accorde au club qui l'accueille une cote de sympathie importante. Adoré par les fans de Ligue 1, le joueur formé à Lyon revit à Rennes après un passage à la cave au PSG. Et s'il n'est pas aussi flamboyant qu'il a pu l'être à Nice, Ben Arfa reste le joueur virevoltant qui apporte cette petite touche de plaisir aux spectateurs. 

Publicité

Du côté du Roazhon Park, le natif de Clamart semble avoir troublé un équilibre, loin du tumulte médiatique. Une situation bénéfique à ses yeux, comme il l'a déclaré dans l'émission TLS en annonçant qu'il "se plaisait ici". Et ça tombe bien : il plaît également aux fans rennais, et aux amoureux de Ligue 1. 

... et surtout celle de Julien Stéphan 

C'est l'élément déclencheur de l'histoire d'amour entre Rennes et le public français. Moqué pendant des années pour son incapacité à remporter un titre, le Stade Rennais est aujourd'hui soutenu par beaucoup pour une raison majeure : son fond de jeu. Après la mise à pied de Sabri Lamouchi en décembre dernier, Julien Stéphan a pris les rennes du groupe et ne les a jamais lâchées. Un jeu offensif intéressant, des séquences de possession clairement identifiées, et des joueurs comme Bourigeaud ou Ben Arfa avec de la liberté balle aux pieds : la patte Julien Stéphan se fait clairement ressentir. 

Publicité

Publicité

Et en plus du jeu, l'arrivée de Stéphan se fait également ressentir dans le bilan comptable. Toutes compétitions confondues, les Rennais ont remporté 17 victoires et ne se sont inclinés qu'à 6 reprises depuis la prise de fonction de l'ancien entraîneur de la réserve. Tout n'est pas parfait, mais les bases sont solides pour construire l'avenir.

Le parcours en Ligue Europa

Après l'arrivée de Julien Stéphan, c'est ce parcours qui a réellement hypé la France autour de Rennes. Quasiment éliminés à deux journées de la fin des phases de poules, les Rennais ont réussi l'exploit de sortir de la leur, avant de réaliser une performance historique en 16es de finale contre le Betis Seville. 

Après un nul prolifique au Roazhon Park (3-3), les Rennais ont obtenu leur qualification à Séville (3-1) : une victoire synonyme du plus grand exploit européen de l'histoire du club, qui a fédéré un vrai soutien autour des Bretons. 

Publicité

Et ce n'est pas l'élimination en 8es face à Arsenal qui a changé la donne. Rennes a fait vibrer le peuple français en coupe d'Europe, là où Paris, Lyon et Marseille ont échoué cette saison. Et c'est bien là le principal. 

Un titre pour finir la saison en beauté ?

C'est désormais ce que tout le monde espère. Après leur succès sur la pelouse du Parc OL mardi soir (3-2), les Rennais se sont offerts une place en finale de Coupe de France. L'occasion pour eux d'écrire une nouvelle page de leur histoire, et de fermer définitivement le chapitre des railleries après 48 ans sans titre. Pour cela, il faudra venir à bout du PSG ou de Nantes, qui s'affrontent ce soir en demi-finale retour. Et quoi qu'il arrive, Rennes aura cette fois-ci un avantage de taille en finale : l'appui de milliers de fans de foot, qui deviendront une nouvelle fois supporters rennais le temps d'une soirée. 

Par Julien Choquet, publié le 03/04/2019

Copié

Pour vous :