Le sélectionneur du Pérou a l'occasion d'envoyer ce pays à la Coupe du Monde, 32 ans après l'avoir éliminé en tant que joueur

Voilà le genre d'anecdote qui nous fait aimer le foot. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Pérou se déplace en Argentine pour écrire une nouvelle page de son histoire. Trente-six ans après sa dernière participation à une phase finale de Coupe du Monde, la sélection péruvienne a l'occasion de se rapprocher d'un billet pour le mondial russe, si elle ne perd pas face aux coéquipiers de Lionel Messi. 

En effet, le Pérou occupe actuellement la 4e place de la zone qualificative sud-américaine, synonyme de qualification directe pour le mondial. La pression est maximale pour les Péruviens, portés par tout un pays lors de ce déplacement périlleux. 

Publicité

Publicité

Et un homme est sous le feu des projecteurs, le sélectionneur du Pérou Ricardo Gareca. Arrivé il y a deux ans à la tête des Incas, il possède une particularité : étant Argentin, il a déjà porté les couleurs de la sélection albiceleste dans le passé. Il a d'ailleurs été l'un des héros des qualifications pour le mondial mexicain en 1986. 

En effet, lors du match décisif de l'Argentine face... au Pérou, il a égalisé en toute fin de match, et a envoyé son équipe au mondial, condamnant ainsi les Péruviens à un barrage qui leur a été fatal.

Publicité

Mais le pire n'est pas là. Malgré ce but, il n'a pas été sélectionné pour disputer le mondial par la suite. Aujourd'hui, il a donc l'occasion de prendre sa revanche, et d'écrire l'histoire dans l'autre sens : rapprocher le Pérou d'une qualification historique, tout en mettant en péril l'Argentine. Une situation forcément spéciale pour lui, comme il l'a déclaré sur le site de la FIFA

"Éliminer l'Argentine est quelque chose de sentimental. C'est un sujet personnel, très intime. Je reste professionnel et tout ce qui se passera relèvera du jeu et non des sentiments".

Un match rempli de suspense et d'histoire, à suivre dans la nuit de jeudi à 01h30 heure française. Un conseil : ne le loupez pas. 

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 05/10/2017

Copié

Pour vous :