Samuel Eto'o lève des fonds pour venir en aide aux victimes de Boko Haram

Depuis mars 2015, Samuel Eto'o a lancé "Yellow Whistle Blower FC", une initiative de collecte de fonds afin de venir en aide aux victimes de Boko Haram. 

Aujourd'hui joueur d'Antalyaspor en Turquie, Samuel Eto'o ne consacre pas sa vie uniquement au football. Loin de là. Le Camerounais a organisé mardi dernier une soirée de charité à Londres afin de lever des fonds pour des camps de réfugiés au Cameroun et au Nigéria.

Lors de cette soirée, des enchères ont permis de récolter près de 139 000€ (un entraînement privé avec le footballeur camerounais était notamment en jeu). Un événement qui fait partie de l'opération lancée par Eto'o en mars dernier : le "Yellow Whistle Blower FC".

Publicité

L'objectif de cette initiative est de collecter des fonds pour venir en aide aux victimes de Boko Haram, une organisation terroriste qui sévit en Afrique de l'Ouest et qui a déjà causé des milliers de morts. Depuis son lancement en mars 2015, plus de 51 000£ ont été récoltés (71 000€). Un projet qu'il était nécessaire de lancer pour Samuel Eto'o, comme il l'a expliqué à Jeune Afrique lors de sa soirée caritative :

Ce qui m’a frappé, c’est l’indifférence de la communauté internationale. Il fallait que nous, Africains, en parlions, que nous essayions de sensibiliser nos frères. Nous avons vu les attentats de Charlie Hebdo en France et le soutien que l’Afrique et ses chefs d’État ont apporté à nos frères français et nous ne comprenions pas comment, à l’inverse, le terrorisme pouvait frapper chez nous et laisser insensible le reste du monde.

Publicité

Eto'o et le sifflet jaune, symbole de "Yellow Whistle Blower FC"

Eto'o et le sifflet jaune, symbole de "Yellow Whistle Blower FC"

Selon le Haut-Commissariait aux réfugiés à Londres, partenaire de la fondation de Samuel Eto'o, plus de deux millions de Camerounais ont dû fuir leur domicile, 170 000 d'entre eux devant même franchir la frontière pour échapper à Boko Haram. Une situation qui alarme fortement Samuel Eto'o, plus que jamais déterminé à aider cette population, comme il le dit au Guardian :

Mon Cameroun est en danger, le Niger est touché, le Tchad est menacé. Il y a des gens comme vous et moi qui ont tout perdu du jour au lendemain. C'est triste, mais je refuse de désespérer, parce que désespérer, c'est refuser de vivre.

Publicité

Une initiative soutenu par de nombreux footballeurs, qui se sont affichés avec un sifflet jaune dans la bouche, symbole de cette initiative. D'Eden Hazard à John Terry, en passant par les retraités italiens Vieiri et Matterazzi, les soutiens sont nombreux et de marques.

Publicité

Chelsea fc Wonder Boy Eden Hazard blows the whistle for us ... Merci 󾍇

Posté par Yellow WhistleBlower Fc sur jeudi 2 juillet 2015

 

Si vous souhaitez vous aussi soutenir cette initiative, il est possible d'effectuer des donations sur le site officiel.

Par Julien Choquet, publié le 30/10/2015

Copié

Pour vous :