Comment Sam Handy a eu l'idée de créer les crampons adidas sans lacets ?

Pour le site Hypebeast, Sam Handy a expliqué sa démarche de création des crampons sans lacets adidas qui cartonnent aujourd'hui dans tous les magasins de sport. 

Ce n'était pas une totale nouveauté : Lotto en avait déjà sortis il y a quelques années. Mais adidas, avec ses ACE 16+ Purecontrol, a relancé complètement la mode des crampons sans lacets, et ça fonctionne très bien : la paire est devenue la meilleure vente de chaussures d'adidas derrière les Yeezy Boost de Kanye West.

Adidas_PURECONTROL_PR_02_GREEN

Publicité

L'homme derrière cette petite révolution de la marque aux trois bandes : Sam Handy, vice-président du design chez adidas. Il lui a fallu deux ans pour développer ce projet, et pour Hypebeast, il a tout expliqué :

Je ne peux pas dire que c'est une chaussure uniquement pensée par moi tout seul. La conception a été menée pour les joueurs. Tous nos produits sont conçus à partir des idées des joueurs. Nous avons eu beaucoup de commentaires de leur part qui disaient que ce serait parfait s'ils n'avaient pas à penser à leurs lacets. C'est comme ça que les crampons sans lacets sont nés.

Photo adidas via Hypebeast

Photo adidas via Hypebeast

Publicité

Résultat : une chaussure qui s'enfile comme une chaussette, et si elle paraît simple d'extérieur, sa construction complexe donne l'occasion aux footballeurs de contrôler et sentir au mieux le ballon, notamment grâce à la technologie Primeknit.

C'est vraiment un challenge compliqué de créer un produit hautes performances en utilisant la technologie Primeknit, surtout lorsque l'on compare ça avec la création d'une chaussure lifestyle. Pour les Ace 16+, Primeknit doit vous donner l'avantage du contrôle, du confort et de la performance et le maintien du haut du pied. Vous devez penser à tout ça pour être sûr qu'elles seront efficaces, et cela rend le processus de développement plus difficile que pour des chaussures EQT par exemple.

Very proud to have been a part of this one. Ace laceless. Breaking the rules in 16. #adidasfootball

Une photo publiée par samhandy (@samhandy) le

Publicité

 

Le résultat plaît aux footeux, puisque la chaussure est très régulièrement en rupture de stock (il ne restait que des tailles 48 ce vendredi sur le site de l'équipementier) et 7 jours après le lancement, adidas avait déjà écoulé 3 mois de stock. La marque annonçait fin 2015 vouloir commercialiser une paire légendaire : c'est plutôt réussi.

Publicité

Photo de couverture via Hypebeast

Relire : Entretien avec Vianney de Montgolfier, le designer des Tiempo Legend 6

Par Lucie Bacon, publié le 19/02/2016

Copié

Pour vous :