Pourquoi Franck Ribéry méritait vraiment le Ballon d'Or en 2013

Les vrais savent

Le lundi 13 janvier 2014 aurait dû être le jour de la consécration pour Franck Ribéry. En effet, cette date correspond au jour de la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2013, trophée pour lequel le Munichois était le grand favori. Hélas, l'histoire a été toute autre, et c'est le Portugais Cristiano Ronaldo qui a été couronné.

Dans un long entretien accordé au journal L’Équipe, le Français revient sur cet épisode encore douloureux pour lui, et avoue n'avoir "toujours pas digéré" : "J'ai vraiment pris un gros coup sur la tête. J'ai vécu cette troisième place comme une injustice." Cinq ans après, lorsque l'on se penche sur les faits, on ne peut que donner raison au natif de Boulogne-sur-Mer. Voici pourquoi.

Publicité

Publicité

Il est le Ballon d'Or des journalistes

Le résultat est sans appel. Avec le mode de scrutin qui a été pendant très longtemps celui du Ballon d'Or, à savoir le vote des journalistes, Franck Ribéry aurait reçu la récompense individuelle ultime en 2013. Et ce très largement devant Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Publicité

Chez les journalistes, le joueur du Bayern a obtenu 80 votes à la première place, et a finalement récolté un total de 524 points. Loin devant les 399 points et 365 points accordés respectivement à Ronaldo et à Messi. La concurrence dans la sauce.

Un palmarès de folie

Sur l'année 2013, le palmarès de Franck Ribéry est tout simplement impressionnant : champion d'Allemagne, coupe d'Allemagne, Ligue des Champions, Supercoupe d'Europe et Mondial des clubs. Cinq trophées qui, normalement, auraient dû ouvrir la voie vers un premier Ballon d'Or au numéro 7 du Bayern.

Publicité

Sur le plan individuel, le milieu de terrain a été important dans la conquête de ces titres, notamment en Ligue des Champions et en Bundesliga, dont il a été le meilleur passeur en 2012-2013. Ajoutez à cela une place dans l'équipe UEFA de l'année et un titre de meilleur footballeur de l'année UEFA, et vous obtenez normalement un Ballon d'Or en puissance.

Il est important dans la qualification de l'équipe de France à la Coupe du Monde 2014

Le 19 novembre 2013, l'équipe de France joue sa qualification pour le mondial au Brésil, dans un match de barrage retour contre l'Ukraine. Après s'être inclinés 2-0 à l'aller à Kiev, les Bleus doivent créer l'exploit pour se qualifier. Si l'histoire a retenu le doublé de Mamadou Sakho, il ne faut pas oublier le rôle important que joue Franck Ribéry lors de ce match retour héroïque.

En effet, le numéro 7 est impliqué sur les deux buts inscrits par le héros de la soirée, et sans une erreur d'appréciation de l'arbitre, il aurait été crédité d'une passe décisive sur un but de Benzema, malheureusement refusé pour un hors-jeu inexistant. Sur cette rencontre, le joueur du Bayern Munich est à créditer d'une prestation de haut vol. De celle qui pèse dans la course au Ballon d'Or.

Par Abdallah Soidri, publié le 15/02/2019

Copié

Pour vous :