Le règlement ultime pour jouer à FIFA entre potes

Pour qu'un bon match FIFA se déroule dans le plus grand des calmes, il est important de poser les règles de base. Et ces règles, elles sont juste ici, pour le plaisir du beau jeu.

Ce vendredi, FIFA 19 est officiellement sorti sur toutes les plateformes. Et pour tous les FIFA addicts, on a concocté un règlement essentiel pour que votre soirée entre potes se déroule dans l'esprit Coubertin.

Règle n°1 : Jouer à domicile c'est important. Alors pour partir sur un pied d'égalité, rien de tel qu'un bon Pierre-Feuille-Ciseaux en one shot qui vous rappellera par la même vos plus belles années d'école primaire. Bien sûr, celui qui remporte le duel choisira son équipe en premier.

Publicité

Règle n°2 : Ça vous fait kiffer de jouer un Real Madrid - Real Madrid ? Nous non plus alors changez d'équipes de temps en temps mais attention ! Respectez l'équité en vous adaptant au nombre d'étoiles de l'écurie que votre adversaire aura choisie pour vous botter les fesses.

Règle n°3 : Pour l'amour du football, interdiction catégorique d'envisager un match opposant une sélection nationale à un club.

Avant toute chose, gardez à l'esprit que FIFA, c'est que du plaisir.

Avant toute chose, gardez à l'esprit que FIFA, c'est que du plaisir.

Publicité

Règle n°4 : Que les choses soient claires : l'équipe qui évolue à domicile choisit son maillot en priorité. A l'extérieur, on fait profil bas !

Règle n°5 : On vous fait confiance pour ne pas mettre deux plombes à faire votre compo, en faisant bien sûr très attention à ne pas faire jouer des mecs qui ont changé de club entre temps. En pleine période de mercato, on vous conseille de checker l'effectif (réel) de votre équipe avant de vous lancer parce qu'une fois le coup d'envoi donné, c'est l'élimination d'office. Oui, prendre l'AS Monaco et jouer avec Toto Martial, James et Falcao, c'est de la triche.

Règle n°6 : Avant le coup d'envoi, quand les deux équipes sont en place et que les gamers sont chauds comme la braise, un petit serrage de pinces accompagné d'un "bon match" rugueux mais sincère ne sera pas de trop.

Publicité

Règle n°7 : Pour le bien de votre amitié, on ne regarde que les ralentis des top buts. En cas de litige, consultez une tierce personne pour trancher.

Publicité

Bon, si vous mettez ce genre de buts, inutile de négocier...

Règle n°8 : On l'a tous connu ce six mètres joué trop rapidement vers son défenseur. Même si FIFA est important, ne pas profiter de cette mauvaise manip' pour planter un but de raccroc serait tout à votre honneur.

NB : Bien sûr si vous jouez en ligne, pas de place pour la compassion : prenez du plaisir à zapper les règles 7 et 8 et laissez les trois ralentis, peu importe la beauté de votre action.

Règle n°9 : Un penalty, c'est toujours une situation délicate, pleine d'émotion et difficile à gérer. Même les plus talentueux s'y sont cassé le nez. Pour ne prendre aucun risque et éviter les regards en coin de votre adversaire, on vous suggère la technique de ce jeune homme disons... prudent.

Règle n°10 : Vous avez l'autorisation de mettre votre partie en pause si et seulement si votre équipe est en possession du ballon. Sinon, José s'occupera de votre cas.

Règle n°11 : Venons-en à la délicate question des résultats. On vous résume tout ça de la manière la plus concise possible : 3-0 avant la mi-temps ? On donne gentiment la manette au joueur suivant. 4-0 en deuxième mi-temps ? Direction la supérette la plus proche pour payer son pack de Coca-Cola™. 6-0 avant la fin du match ? Aux grands joueurs les plus grands trophées. Le perdant s'appliquera à rédiger une lettre d'excuse à destination de son bourreau, pour expliquer les raisons de sa nullité. Le rédacteur s'attachera à vanter les mérites de son adversaire en 100 caractères minimum.

Avec ce règlement, vous avez l'assurance de mener votre soirée FIFA jusqu'à son terme. Et si lettre d'excuse il y a, n'hésitez pas à nous l'envoyer !

Par Antoine Bonnet, publié le 21/01/2016

Copié

Pour vous :