Quiz : connaissez-vous vraiment la Ligue 1 ?

Vous pensez tout savoir sur la Ligue 1 et ses joueurs ? Il se pourrait que ce championnat hétéroclite puisse encore vous surprendre.

Le championnat s’achève dans 10 petites journées, et cette Ligue 1 version 2015-2016 n’a probablement plus aucun secret pour vous. Pour le vérifier, nous vous avons préparé ce quiz plein de chiffres, de géographie et d’astrologie, qui livrera un verdict sans appel sur vos véritables connaissances de l’élite du foot français.

1. Laquelle de ces langues, parlée par 6,79% des joueurs, est la 2ème langue natale la plus représentée en L1 ?

2. Combien d'années d'écart ont le plus vieux et le plus jeune joueur de L1 ?

3. La L1 en dénombre 10, ce qui en fait le prénom le plus porté du championnat.

4. Laquelle de ces villes étrangères a vu naitre le plus de joueurs de L1 ?

5. Cette ville française n’est, en revanche, le berceau d’aucun joueur de L1 actuel.

6. Combien d'équipes de L1 ne comptent aucun N° 13 dans leur effectif ?

7. C’est l’année de naissance du plus grand nombre de joueurs de L1 encore en activité.

8. Quel signe astrologique, qu’ont en commun 10,89 % des joueurs, est le plus représenté en L1 ?

9. Quelle est la taille moyenne du joueur de L1 version 2015-2016 ?

10. 30,8% des joueurs de L1 ne jouaient pas en France avant de rejoindre leur club actuel. De quel championnat étranger vient le plus grand nombre d’entre eux ?

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

SOUS CETTE PHRASE SE CACHENT LES BONNES RÉPONSES ALORS NE TRICHEZ PAS S'IL VOUS PLAÎT !

Question 1 : Le portugais. C’est la langue natale de 38 joueurs, ce qui en fait la 2ème langue la plus représentée en L1. C’est Monaco qui compte le plus gros contingent de joueurs lusitanophones (10).

Question 2 : 21 ans. C’est ce qui sépare les plus jeunes joueurs de L1, nés l’année de la victoire de la France en Coupe du Monde, des doyens Hilton (Montpellier) et Benjamin Nivet (Troyes), nés en 1977.

Question 3 : Benjamin. C’est le prénom le plus porté en L1. On en compte 10, soit 1 de plus que les Kévin et les Romain, qui complètent le podium.

Question 4 : Dakar. La capitale sénégalaise est la ville de naissance de 10 joueurs de L1. C’est presque autant que Marseille, et plus que Toulouse !

Question 5 : Clermont Ferrand. Depuis Alain Casanova en 1961 et Sylvain Legwinski en 1973, aucune star du ballon rond n’a vu le jour dans la capitale des volcans d’Auvergne... À l’exception de Laure Boulleau.

Question 6 : 3. Trois équipes, peut-être superstitieuses, n’ont pas de numéro 13 dans leur effectif actuel. Un choix (ou une coïncidence ?) qui vaut à Angers, Bastia et Paris des fortunes diverses...

Question 7 : 1990. C’est l’année de naissance de 49 joueurs de L1, soit la plus représentée devant 1995 (45 joueurs), 1993 et 1994 (42).

Question 8 : Le bélier. C’est le signe astrologique de plus de 60 joueurs ! Cela peut sembler anodin, mais tous les entraîneurs ne sont pas insensibles à ces histoires de planètes, de décans et d’ascendants.

Question 9 : 1,81m. Ou plus exactement 1,808m, soit la taille moyenne des joueurs de L1 cette saison.

Question 10 : la Premier League. Elle a fourni 30 de ses joueurs à la L1 version 2015-2016. C’est plus que la Série A (22 joueurs), et la Primeira Liga portugaise (15).

Par Marie Houssiaux, publié le 01/03/2016

Copié

Pour vous :