AFP

Au fait, on regarde quoi comme matches ce week-end à la TV ?

Les matches européens ont rythmé notre semaine, et on enchaîne avec les championnats nationaux ce week-end.  

Si la C1 nous a régalés avec des matches de haut niveau, ce week-end devrait être également au rendez-vous, avec de grosses, grosses affiches à l'horizon. Sans plus attendre, voici les 5 rencontres à ne pas manquer ce week-end. 

Valence - Séville, samedi 21 octobre, 18h30
📺BeIn Sports Max 10

Dans le championnat espagnol, on retrouve le FC Barcelone en tête. Juste derrière, Valence occupe seul la deuxième place. Mais face à Séville, tout pourrait changer. En effet, seulement deux points séparent les deux équipes avant la rencontre : un vrai choc d'outsider. 

Publicité

Publicité

Et si on inondait Mestalla de 50 000 écharpes pour Valence - Séville ? Ensemble nous sommes plus forts ! 

Le club de Valence a raison de demander l'aide de ses supporters. En cas de défaite, c'est le Real Madrid, l'Atlético de Madrid, et son adversaire de la journée, Séville, qui pourraient passer devant. En revanche, une victoire permettrait à Valence de consolider une place de dauphin bien méritée, après un début de saison canon. 

Publicité

9 buteurs différents pour les 21 buts de ce début de saison... Chez nous, les buts appartiennent à tous

Publicité

Naples - Inter Milan, samedi 21 octobre, 20h45
📺 BeIn Sports 2

Pourquoi est-ce un match important ? C'est bien simple : l'actuel deuxième du championnat italien vient défier le premier sur ses terres. En effet, l'Inter, deuxième, deviendrait leader en cas de victoire contre Naples. Les Napolitains, qui tiennent deux points d'avance sur les Milanais, vont tout faire pour conserver leur pôle position. Un duel au sommet. 

Des grandes rencontres arrivent vite ! Deux jours avant Napoli - Inter ! Les photos de l'entraînement d'aujourd'hui

Après avoir vaincu le Milan AC le week-end dernier, l'Inter s'attaque donc à un autre gros calibre de ce championnat. Auteur d'un triplé dans le derby, Mauro Icardi voudra surfer sur cette performance pour faire tomber le Napoli, toujours invaincu cette saison. 

Everton - Arsenal, dimanche 22 octobre, 14h30
📺 SFR Sport 1

Everton va mal. Terminée l'époque où Lukaku portait l'équipe avec sa pléthore de buts. Everton pointe désormais à la 16e place du classement de la Premier League, avec 8 petits points, soit quatorze de moins que le bulldozer Manchester City en tête du championnat. 

Face à eux, Arsenal et son attaquant fétiche, Olivier Giroud. Le Français est en forme : après avoir marqué avec son équipe nationale en phases de qualifications au Mondial, il a encore trouvé le chemin des filets jeudi soir en Ligue Europa. S'il devrait être sur le banc ce dimanche, au profit d'Alexandre Lacazette, Giroud pourrait être l'un des jokers décisifs de ce match. Wait and see. 

Tottenham - Liverpool, dimanche 22 octobre, 17h00
📺SFR Sport 1

Pour le coup, voici deux équipes qui connaissent de la réussite en Europe. Les deux clubs sont premiers de leur poule en C1. En Premier League, néanmoins, Tottenham semble plus solide, et a l'occasion de mettre Liverpool à sept points en cas de succès ce dimanche. 

Liverpool, réputé pour son style offensif, va devoir passer le mur qu'est Hugo Lloris, spectaculaire à Bernabéu ce mardi. Mais pas le droit à l'erreur pour les Reds, déjà tenus en échec le week-end dernier face à Manchester United, s'ils veulent conserver un espoir de titre en fin de saison. 

Marseille - PSG, dimanche 22 octobre, 21h00
📺 Canal+ 

Les fans bouillonnent déjà. Cette année, le Classico risque d'être particulièrement sanglant. Personne n'a réussi à vaincre le PSG depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues. Seul Montpellier, contre toute attente, a réussi à accrocher le match nul. 

Marseille peut-il vraiment battre le monstre parisien ? Nous sommes peu à y croire, même s'il est vrai que l'OM a repris des couleurs par rapport à son début de saison hasardeux, et figure aujourd'hui à la quatrième place du classement. Ce qui est certain, c'est qu'il y aura du spectacle, car on s'ennuie rarement lors d'un Classico. Et rien que pour ça, on a hâte. 

Ça risque de chambrer lors du retour au bureau le lundi... Mais bon, le foot c'est aussi ça, hein. Allez, bon week-end ! 

Par Enzo Leclercq, publié le 20/10/2017

Copié

Pour vous :