BENEVENTO, ITALY – FEBRUARY 18: Cheick DiabatË of Benevento Calcio celebrates after scoring the 3-2 goal during the serie A match between Benevento Calcio and FC Crotone at Stadio Ciro Vigorito on February 18, 2018 in Benevento, Italy. (Photo by Francesco Pecoraro/Getty Images)

Pourquoi Cheick Diabaté va maintenir Benevento en Serie A

Le petit prince du ballon rond est de retour au plus haut niveau. 

Rappelez-vous il y a un an, lorsque le monde ouvrait enfin les yeux sur le réel niveau de Cheick Diabaté. Alors joueur du FC Metz, l'attaquant malien émerveille chacun par son potentiel et permet aux Messins de se maintenir. Une performance qui lui valait forcément un article chez nous, sobrement intitulé "Pourquoi Cheick Diabaté est meilleur que Lionel Messi." 

Un an plus tard, le Roi a été rappelé en mission. Cette fois, c'est du côté de l'Italie qu'il doit faire ses preuves, afin de sauver l'institution Benevento. D'abord connu en début de saison pour son record de 14 défaites consécutives, le petit club italien a ensuite été mis en lumière en France par Mohamed Henni et ses paris sportifs fous.

Publicité

Mais aujourd'hui, l'heure des moqueries est terminée. Place aux feux des projecteurs grâce à un homme qui va les maintenir en Serie A cette saison :  Cheick Diabaté.

Des débuts parfaits

Arrivé le 13 janvier dernier en provenance d'Osmanlispor, le Malien a passé un mois dans l'ombre, afin de retrouver la forme pour participer à son premier match en Serie A. En gros manque de temps de jeu (aucun match officiel depuis le 6 mai dernier), Cheick Diabaté n'a pourtant pas mis longtemps à retrouver son niveau qui est le sien. Celui d'un potentiel Ballon d'Or, n'ayons pas peur des mots.

Publicité

Il lui a fallu exactement treize minutes pour retrouver le chemin des filets. Treize minutes entre le moment exact où il a reposé un pied sur un terrain et le moment où il a balancé sa longue jambe en avant pour marquer à bout portant. 

Publicité

Publicité

Et ce but est tout sauf anecdotique. Il  a permis à Benevento de l'emporter 3-2 face à Crotone, un adversaire direct pour le maintien. Cheick Diabaté, ce héros. 

Une expérience de vieux sage

Et si Diabaté a été choisi par Benevento pour entamer cette opération maintien, ce n'est pas pour rien. Depuis le miracle messin l'an dernier, l'attaquant malien est devenu un véritable signe d'espoir pour toutes les équipes désespérées.

En effet, lorsqu'il rejoint le FC Metz lors de la trêve hivernale, le club est avant-dernier et ne compte que 17 points à la trêve. Dix-neuf journées plus tard, les Messins terminent 14e du championnat avec 43 points. Un maintien tranquillement assuré grâce à un Cheick Diabaté auteur de huit buts en 14 matches, faisant de lui le meilleur buteur du club. La force tranquille. 

Cette fois, la tâche semble encore plus ardue. Après 25 journées, Benevento ne possède que 10 petits points et pointe à onze longueurs du premier non relégable. Une situation qui semble désespérée, mais qui est juste un petit challenge de plus sur la route du grand Cheick. Facile. 

Les fans dans la poche

Si vous voulez réussir une mission maintien, il faut avoir le soutien de votre ville et de vos supporters. En permettant à son nouveau club de l'emporter dans un match crucial, Cheick Diabaté est d'ores et déjà devenu un héros du côté de Bénévent. Comme une évidence. 

Et Diabaté est un maître en la matière. Grâce à son caractère totalement aux antipodes du footballeur arrogant, il attire la sympathie et donne envie à chaque personne ayant un cœur de devenir son meilleur pote. S'il arrive à enchaîner sur le même rythme qu'à Metz, nul doute qu'il créera une vraie bulle positive autour du club et des fans, et que le maintien deviendra une évidence et non plus un simple miracle. 

Une aura médiatique hors norme

Avoir la sympathie des fans est une chose, acquérir celle des médias en est une autre. Et là aussi, Cheick Diabaté est un véritable expert. Sans réellement le vouloir, c'est peut-être ça le plus fort. L'an dernier, il a fait le tour des télévisions grâce à ses déclarations remplies d'amour et a mis le FC Metz sous le feu des projecteurs. Tout, sauf une mince affaire.

Un véritable exploit, que Cheick Diabaté est déjà en train de réitérer de l'autre côté des Alpes. Ce lundi, les articles décrivant sa vie, son parcours atypique et ses déclarations se multiplient. ESPN, Skysports, la Gazzetta : tous ont eu un mot sur le grand Cheick.

Cheick Diabaté, le géant-héros de Benevento contre les préjugés et pour l'amour 

Après avoir énoncé tout cela, doutez-vous encore vraiment du miracle Cheick Diabaté ? Pensez-vous vraiment qu'après le Leicester 2016, la prochaine belle histoire du foot ne sera pas Benevento 2018 ? Si vous êtes sceptiques, débranchez vos cerveaux, ouvrez vos cœurs et laissez-vous porter par la magie Diabaté. Vous verrez, la vie est tellement plus agréable après. 

Par Julien Choquet, publié le 19/02/2018

Copié

Pour vous :