Les pires jeux vidéo de football de l'histoire

Dans l'industrie du jeu vidéo de football, il existe deux écoles : FIFA d'un côté et Football Manager de l'autre. Caché derrière ces deux mastodontes, il existe un lieu reculé et caché de tous où meurt depuis des dizaines d'années dans l'indifférence une troisième catégorie : celle des jeux vidéo de football tout pourris.

Avant que FIFA ne s'impose comme le leader incontesté du jeu de foot d'un côté, et que Football Manager n'écrase la concurrence en matière de management, nombreux se sont cassés les dents sur cet eldorado qu'est le jeu de foot. Graphismes atroces, gameplay injouable ou encore commentaires scandaleusement nuls : retour sur quelques uns des pires jeux de l'histoire.

Le Monde des Bleus Nouvelle Génération (2004)

Publicité

Après un premier titre pas si nul que ça et deux autres opus moyens mais tolérables, le "jeu officiel de l'Equipe de France" revient en 2004 sur PS2. Et là, c'est le drame. Le gameplay est atroce (appréciez le côté "ballon collé au pied" au niveau des dribbles), les graphismes sont immondes et le jeu affiche des bugs de collision scandaleux. Le duo Larqué-Roland, seul argument marketing du jeu, n'est même pas présent dans cette version 2004 et laisse place à un commentateur mou comme Daniel Lauclair. En 2004, alors que PES et FIFA montent en puissance depuis quelques années, le jeu fait un bide retentissant. La licence est depuis enterrée quelque part dans un placard chez Sony, en espérant que personne ne vienne y toucher.

Three Lions (1998)

Dans la même lignée que Le Monde des Bleus, Three Lions se présente comme "le jeu officiel de l'équipe d'Angleterre". Sorti en 1998, le jeu espère surfer sur la hype de la Coupe du Monde pour trouver son public. Manque de pot, les Anglais se font éliminer par leur rival argentin en huitièmes de finale. Raté pour le coup marketing. Du côté du jeu en lui-même, ce n'est pas fameux comparé à l'excellent Coupe du Monde 1998, sorti en même temps et largement meilleur dans tous les domaines. Comme Le Monde des Bleus, Three Lions ne fait pas long feu et vu les perfs des Anglais lors des derniers tournois internationaux, on ne risque pas de le revoir de si tôt.

Publicité

Red Card (2002)

Si l'on part du principe qu'un bon jeu de foot est un jeu qui ressemble à la réalité, alors Red Card est effectivement un très mauvais jeu. En dehors de ça, il est considéré comme une perle par beaucoup de joueurs. Et pour cause : sorti en 2002 sur PS2, Xbox et Gamecube, Red Card est un peu le Cyril Rool du jeu de foot : l'important, ce n'est pas les buts, c'est la violence du tacle. Dans Red Card, pas de fautes, pas de cartons. Les tacles à la gorge sont encouragés, y compris sur l'arbitre. Pire encore, dans le mode Conquête du Monde, il est même possible d'affronter une équipe de dauphins. Ne me demandez pas pourquoi. Malheureusement, une fois l'aspect défouloir mis de côté, le jeu ne propose pas grand chose d'autre et tourne vite en rond, même si vous aimez beaucoup les dauphins.

FIFA 08 Wii (2007)

Publicité

Après une transition réussie sur PS3 et Xbox One, c'est en 2007 qu'EA Sports tente de porter FIFA sur Wii. Face à une console moins puissante que ses deux concurrentes et à un public relativement jeune, EA a bien du mal à savoir quoi faire de sa licence phare. Le résultat est catastrophique : les développeurs reprennent le moteur graphique de la PS2 et tentent d'adapter les contrôles à la manette de la Wii. Le jeu est totalement injouable, le mode Carrière passe à la trappe et les mini-jeux "exclusifs" à la Wii sont sans intérêt. Malgré un échec commercial quasi-total, Electronic Arts n'a pas abandonné et a continué de sortir des FIFA toujours plus mauvais sur Wii, et ensuite sur Wii U. Et si c'était ça le courage ?

Pure Football (2010)

Voyant Konami et EA Sports surfer seuls sur la vague du jeu de foot, Ubisoft s'essaye en 2010 à l'exercice. Sorti peu avant la Coupe du Monde en Afrique du Sud, Pure Football est une horreur sur tous les points. Dans des terrains sans âme, deux équipes de 5 joueurs s'affrontent dans une sorte de football de rue sans fautes ni hors-jeu mais avec des sorties de buts et des touches quand même. Si vous avez compris le concept, c'est qu'on vous a mal expliqué. La bande-son est atroce, l'ambiance inexistante et le gameplay souffre de gros bugs de collisions et n'amène rien de nouveau. Malgré un prix de 30€, le jeu n'a (heureusement) pas trouvé son public. Ubisoft, de son côté, a renoncé à l'idée de faire son jeu de foot. Et ce n'est pas plus mal.

Publicité

Par Serious Charly, publié le 22/06/2015

Copié

Pour vous :