On a réussi à trouver encore pire que la saison de l'OM

Il y a toujours pire ailleurs.

C'est officiel : l'OM ne jouera pas de coupe d'Europe l'année prochaine. Un ultime échec cette saison pour le club olympien, qui a enchainé les déconvenues entre l'élimination par Andrézieux en Coupe de France, la raclée contre Limassol, ou encore la série de défaites au cœur de l'automne.

Mais si les supporters phocéens en ont bavé, ce ne sont peut-être pas ceux qui ont été les plus à plaindre. Petit tour d'horizon de ce qui s'est fait de pire dans le monde du foot en 2018-2019. 

Publicité

Les trois mois de Thierry Henry à Monaco

Publicité

Trois mois et puis s'en va. C'est le temps qu'il a fallu à Thierry Henry pour faire moins bien à la tête de Monaco que son prédécesseur Leonardo Jardim. Pire, après une énième défaite, les dirigeants se séparent de lui et décident de le remplacer par... Leonardo Jardim. L'humiliation est totale.

Publicité

La saison de l'AS Monaco

Champion de France en 2017. Vice-champion en 2018. Lutte pour le maintien en 2019. Cette saison de l'AS Monaco est la pire du club depuis sa remontée en Ligue 1 en 2013. Deux changements d'entraîneur, des résultats catastrophiques, des blessures en cascade : la crise a enveloppé le Rocher durant toute la saison. Et à deux journées de la fin, l'avenir des Monégasques dans l'élite est loin d'être assuré. De loin le plus gros accident industriel de la Ligue 1... devant l'OM.

Publicité

Le parcours du PSG en Ligue des champions

Comme en 2018 et en 2017, l'aventure européenne du PSG s'est brutalement arrêtée début mars. À peine le temps de voir les premiers bourgeons du printemps que le club de la capitale dit au revoir à la Ligue des champions. Mais cette saison, les Parisiens ont fait encore plus fort que les deux dernières années, en se faisant éliminer au Parc par une très faible et jeune équipe de Manchester United, après une victoire 2-0 à l'extérieur lors de la première manche. Une énième remontada, qui mettra un peu de baume au cœur des supporters marseillais.

Patrice Evra sur Instagram

On a trouvé plus ridicule que l'OM cette saison, et c'est un ancien joueur du club qui s'est dévoué à cette tâche. Retiré des terrains depuis son départ de la cité phocéenne, Tonton Pat a visiblement décidé de mener une vraie carrière d'humoriste/vidéaste d'Instagram. Si ces débuts sur ce réseaux étaient frais, aujourd'hui le malaise est de plus en plus palpable. Coupez lui la 4G.

La vie sentimentale d'Anthony Martial

L'histoire d'amour entre les supporters de l'OM et leur club a du plomb dans l'aile. Mais ce n'est rien comparé aux déboires conjugaux d'Anthony Martial. Entre adultère et demandes salaces, l'attaquant de Manchester United a pris cher cette saison. À tel point qu'il est devenu la risée des réseaux sociaux au début de l'hiver à cause de son amour pour une partie de l'anatomie.

Ce joueur au Paraguay qui rate une panenka et se fait virer

Il tire une panenka, la rate, son équipe perd et il se fait virer par son club paraguayen. Ce triste enchaînement de Bendrix Parra, ex-joueur d'Independiente Campo Grande, est là pour nous rappeler qu'un joueur comme Clinton N'Jie est toujours dans l'effectif olympien. Le système social à la française.

La malédiction de Drake

C'est une affaire très sérieuse qui ne touche pas que le monde du foot. Les scientifiques sont formels : dès que Drake porte le maillot d'une équipe ou pose avec un athlète, celle-ci ou celui-ci connaît une désillusion sportive. Avec une telle malédiction, le club de la Roma a d'ailleurs pris des dispositions pour éviter ce genre de déconvenue. Heureusement que le rappeur n'a pas porté un maillot de l'OM, sinon c'était la relégation assurée.

Voir cette publication sur Instagram

With the @champagnepapi @bassforreal

Une publication partagée par Layvin Kurzawa 20 (@kurzawa_20) le

Théo, le chat noir du PSG

Nos confrères de So Foot ont découvert l'existence de Théo, supporter du PSG mais surtout plus gros chat noir du club. Sur tous les matches qu'il a vus au stade, il n'a assisté qu'une seule fois à une victoire des Parisiens. C'était contre un club de National en Coupe de France, au bout des prolongations. Depuis, il a assisté au pire. Le 6-1 à Barcelone, il y était. Le 3-1 contre Manchester United au Parc, il y était. Et le FC Nantes ne s'y est d'ailleurs pas trompé en l'invitant au stade pour un match de championnat. Résultat : une défaite des Parisiens. Sans surprise. Et si toutes les défaites de l'OM cette saison n'était dû qu'à un spectateur malchanceux ?

Le raté de Choupo-Moting

L'action défensive de l'année en Ligue 1 est en réalité un énorme raté d'un attaquant. Un geste exceptionnel qui a eu les honneurs d'un grand n'importe quoi. Ça veut tout dire.

Par Abdallah Soidri, publié le 17/05/2019

Copié

Pour vous :