Malgré le huis clos, un père et son fils venus d’Écosse ont obtenu une dérogation pour assister au match de l'Inter

Quel père.

Ross Donaghey, 12 ans, vit en Écosse, et a la particularité de supporter le club de... l'Inter Milan. Pour ses 12 ans, son père, Max, lui a offert le plus beau des cadeaux, des places pour aller voir son équipe préférée ce samedi à Giuseppe Meazza, l'antre des nerrazurri. Seulement, après les événements du match contre Naples, le club milanais a été condamné à deux matches à huis clos, dont celui ce week-end contre Sassuolo.

Mauvais timing pour Max mais surtout pour son son fils, dévasté par la nouvelle. "Il n'en pouvait plus d'attendre, mais maintenant il est inconsolable, raconte le papa à la Gazetta Dello Sport. J'ai essayé de lui expliquer que malheureusement ce ne sera pas possible d'aller au stade pour voir le match, mais il a éclaté en sanglots."

Publicité

Publicité

L'histoire de ce père et son fils venus d’Écosse exprès pour voir un match de l'Inter a trouvé un certain écho en Italie. Alors que 11 000 enfants de la région étaient autorisés à assister à la rencontre, Ross Donaghey s'est vu accorder une dérogation par le ministre italien de l'éducation nationale pour inscrire son garçon dans une école pour une journée seulement, de quoi lui permettre de réaliser son rêve : voir jouer son équipe. Une bien belle histoire. 

Par Abdallah Soidri, publié le 21/01/2019

Copié

Pour vous :