Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann (EA Sports)

On a testé FIFA 18 en avant-première

Le 31 mai dernier, nous étions conviés par EA Sports à la présentation de FIFA 18. Un jeu très attendu par la communauté, dont nous allons vous présenter les nouveautés... manette en main. 

Lors de cette première présentation, organisée dans un hôtel parisien, de nombreux joueurs professionnels, des Youtubeurs, ainsi que quelques médias étaient présents, afin d'en savoir un peu plus sur la prochaine version du jeu de foot le plus célèbre de la planète.

Pendant une demi-heure, les producteurs du jeu ont présenté les nouveautés de ce FIFA 18, attendu par beaucoup après la réussite du dernier opus, avant de laisser l'assistance se tester manette en main sur une version béta. Explications en détails. 

Publicité

Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann (EA Sports)

Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann (EA Sports)

Un réalisme toujours plus avancé, mais peu de nouveautés   

La grande amélioration de FIFA 17 était l'arrivée de Frostbite, un moteur graphique avancé qui a grandement permis de développer le jeu. Pour la version 2018, les développeurs ont continué dans ce sens en optimisant les qualités de ce moteur, afin de rendre FIFA toujours plus proche de la réalité. Ainsi, chaque joueur a désormais ses propres caractéristiques. Prenons un exemple : Cristiano Ronaldo possède une course très explosive, à l'inverse d'un Iniesta par exemple. 

Publicité

Et cela se ressent fortement manette en main : un vrai plus. Si le jeu marche vraiment sur les traces de FIFA 17, ce sont des détails - importants - qui ont été améliorés. Le jeu est plus fluide, notamment au niveau du système de passes, et a été optimisé pour le spectacle. Des nouveaux dribbles, des frappes de loin cliniques, et des améliorations sur chaque petit détail : on adhère. Un constat partagé par AF5, joueur professionnel et Youtubeur français, même si tout n'est pas encore parfait : 

Publicité

"Le jeu est cool. La façon de jouer rappelle la construction sur FIFA 17, mais en mieux. Les déplacement sont plus fluides, les joueurs sont plus réactifs, et le jeu est plus lent, ce qui augmente le réalisme. Tu sens qu'il y a la même structure que FIFA 17, qui était déjà un bon jeu, mais que chaque détail est amélioré. Il reste encore quelques trucs à peaufiner : les déplacements des gardiens, et un petit bug sur les corners au premier poteau notamment." 

Un univers plus agréable

Qui dit Frostbite dit forcément des graphismes de qualité. FIFA 18 en est l'exemple parfait, avec des améliorations dans chaque domaine. Les joueurs ont un visage vraiment proche de la réalité, les entraîneurs sont bien modélisés. Mais ce qui marque le plus, ce sont les supporters. Auparavant, nous avions le droit à une foule qui bougeait massivement et mécaniquement à chaque but. Désormais, chaque supporter possède une gestuelle différente, ce qui rend le jeu beaucoup plus réaliste. 

Publicité

Les tribunes sont donc animées, avec des drapeaux, des tifos, et des jeux de lumière, ce qui donne une atmosphère très agréable. Cerise sur le gâteau : lorsque vous marquez, certains fans descendent de la tribune pour fêter le but avec le joueur si ce dernier est derrière les panneaux publicitaires. Un kiff. 

Un mode histoire enfin détaillé 

C'était la grosse nouveauté de FIFA 17. L'arrivée de l'aventure, avec le désormais célèbre Alex Hunter. Plus de 14 millions de gamers ont terminé ce mode inédit, mais sont restés sur leur fin. En effet, il n'était possible de jouer qu'une seule saison, ce qui rendait l'expérience bien trop courte à côté de ce que propose NBA 2K par exemple. Mais cette année, tout est bousculé : Alex Hunter vit un été tourmenté durant la période des transferts... 

Dans ce FIFA 18, le mode a été largement travaillé. Désormais, il sera possible de personnaliser Alex Hunter, et de jouer en multijoueurs. Un vrai plus. Autre nouveauté : l'environnement. Il y aura beaucoup plus de diversité dans les régions, et chaque décision influera sur le scénario, beaucoup plus complet cette année. Reste à voir ce que cela donnera dans le jeu : nous n'avons rien pu tester, et nous avons dû nous contenter des premières animations et du trailer. Petite déception. 

FIFA Ultimate Team : des mystères, et des légendes

La grosse nouveauté cette saison, c'est l'arrivée des légendes sur PS4 et PC, auparavant uniquement disponibles sur Xbox. Une vrai bonheur pour les amoureux de Sony, qui pourront ainsi profiter de leurs idoles d'antan, et d'une en particulier : Ronaldo, le Brésilien. La nouvelle tête d'affiche du jeu, au côté de son homonyme, Cristiano

Pour le reste, aucune information autour du mode FIFA Ultimate Team. Pourtant, beaucoup de questions se posent, comme le précise Abdoulaye Sarr, Youtubeur et ambassadeur EA Sports : 

"Tout le monde attend ce mode. Après, en toute objectivité, quand tu vois tout ce qui a été fait avec FUT Champions et les défis créations d'équipes dans FIFA 17, ça va être compliqué d'aller plus loin. Peut-être des modes de jeu supplémentaires, une modification du nombre de matches sur FUT Champions, l'ajout de filtres pour les recherches. Ça va être compliqué de faire mieux, mais on est curieux de découvrir ça." 

Quelques surprises, de bonnes sensations manette en main, mais un trop peu d'information sur certains points clés : ce premier test est réussi, mais demande à être confirmé par la suite. On attend désormais avec impatience les prochaines informations, et surtout la sortie officielle du jeu le 29 septembre prochain. 

Par Julien Choquet, publié le 10/06/2017

Copié

Pour vous :