Omar Da Fonseca : "La France va facilement atteindre les demi-finales"

En visite dans les locaux de BeIn Sports, on a eu le plaisir de parler FIFA, Euro et forcément du "Pétit " avec l'accent le plus connu du PAF.

Pour commencer, tu prends plus de plaisir sur le terrain ou derrière le micro ?

L'essence du football c'est de jouer, c'est le jeu avant tout. Je crois que tant que l'on peut jouer, c'est une des valeurs avec l'amour la plus noble dans une vie.

Publicité

C'est quoi ton souvenir le plus marquant en tant que joueur ?

Un match en Argentine contre Boca Junior. On avait gagné et j'avais marqué un très joli but dans cet environnement... (il lève les yeux au ciel) C'est une des premières fois que j'ai ressenti cette adrénaline, cette extase qui ne se produit que quand le ballon fait bouger les filets.

Et en tant que commentateur ?

Publicité

J'en ai pas mal en tant que commentateur mais je crois que c'était un 3-2 lors d'un Clasico. Messi fait une espèce de gestuelle dans l'air en se couchant et il frappe la balle coup de pied. C'était original et vraiment juste par rapport au moment, en toute fin de match. Je me souviens m'être levé et... je crois que je me suis un peu emporté. (Rires)

Une pétition a été lancée pour que tu deviennes le commentateur des prochains FIFA. C'est un projet qui te tente ?

Publicité

Oui, même si je ne connais pas trop, tout le monde dit que c'est très bien. Et puis je suis étranger, je commence à devenir un vieux monsieur, donc il y a forcément une petite touche d'orgueil. Je n'ai pas assez de recul pour pouvoir juger mais sur le principe je pense ça me plairait.

"Griezmann apporte une fraîcheur, c'est un joueur bien moderne"

Tu vois une équipe plus favorite que les autres pour l'Euro 2016 ?

Il y a moins de favoris mais je crois que la France va facilement atteindre les demi-finales, même si certains disent qu'il n'y a pas assez d'expérience. Après il y a l'Espagne qui manque de poids offensif, les Allemands seront là aussi. On peut avoir une surprise aussi avec les Anglais ou la Belgique. Il n'y a pas une équipe qui peut se dégager pour l'instant et à partir de là, je pense que ce serait une très belle chose que la France joue la finale et la gagne.

Publicité

Et un joueur qui pourrait nous surprendre ?

Moi j'aime beaucoup Griezmann. D'abord parce que c'est un mec très sympa, il nous côtoie tout le temps en Espagne, c'est lui qui vient nous dire bonjour, il a une espèce de simplicité. Griezmann apporte une fraîcheur, c'est un joueur bien moderne, on ne peut pas le mettre dans une position rigide ou dire qu'il joue à un poste particulier. Et puis il a une belle présence, j'aimerais bien que ce soit lui.

Avant de rencontrer Omar, Grizzy jouait au Deportivo La Corogne. Depuis, il est titulaire indiscutable en Équipe de France. (Photo Twitter Omar da Fonseca)

La légende dit que tout ce que touche Omar se transforme en or. Une bonne nouvelle pour l'EDF. (Photo Twitter Omar da Fonseca)

Higuain en Bleu, ça aurait été sympa aussi non ?

Oui mais lui, il a tout d'argentin à l'intérieur puisqu'il a vécu sa jeunesse là-bas. Comme je l'ai toujours dit : l'endroit où on boit le biberon compte beaucoup. La preuve avec Messi, il est arrivé à 14-15 ans en Europe mais ce qui façonne une personnalité se passe quand on est très jeune. Donc je crois qu'Higuain, il s'est toujours senti plutôt Argentin.

Tu avais un geste fétiche avant tes matches ?

Beaucoup, je viens d'une culture où la superstition est très importante. On mettait les chaussettes de la même manière, toujours la gauche, il fallait que le slip soit toujours le même selon que l'on joue à domicile ou à l'extérieur... Il y avait toujours quelques touchettes parce qu'on veut toujours se rassurer. Le sport c'est le doute et le doute c'est l'élément clef de l'intelligence donc ça va ensemble.

"Je pense que j'ai une belle beauté intérieure"

Quel est ton plus gros défaut ?

D'abord je parle beaucoup et apparemment je parle fort et ensuite... Je crois que j'en ai pas mal mais dans le fond, je pense que j'ai une belle beauté intérieure.

Et ton péché mignon ?

Je mange beaucoup de chocolat. Mais vraiment beaucoup. (Rires) Du bon hein ! 75% de cacao, etc. J'essaie de prendre de la qualité.

Quel métier aurais-tu fait si tu n'étais pas dans le monde du foot ?

Je crois que j'ai plus ou moins été fait pour le commerce. J'ai toujours aimé l'échange, l'interaction avec les autres donc je crois que j'aurais pu vendre des choses, j'aurais été assez à l'aise dans ce domaine.

"Vous pouvez envoyer un caillou à Messi, il reconvertit le ballon en bijou"

Quel joueur te fait le plus vibrer cette année ?

Toujours le même parce que ce Messi, plus les années passent moins je comprends la métaphysique. Il a dérogé à toute logique d'un footballeur parce que quelque part, il n'a pas toutes les qualités physiques pour réaliser tout ce qu'il fait. Et malgré la pression, l'environnement et tout ce qu'on lui demande, il continue d'être insouciant.

Je le dis tout le temps mais Messi, c'est le petit chien qui court derrière la balle. Peu importe s'il pleut, s'il gagne 3-0, s'il joue à l'extérieur, il n'en tient jamais compte et ça c'est admirable. Le mec tu le vois avant un match ou avant une compétition, s'il a été blessé, s'il n'a pas été blessé, s'il a perdu, etc. il est toujours en apesanteur. D'abord il me surprend et ensuite je le répète mais vous pouvez envoyer un caillou à Messi, il reconvertit le ballon en bijou. Le toucher de balle de ce mec, même si j'ai joué avec Maradona et d'autres grands joueurs, j'ai vu des choses à l'entraînement... Je crois qu'on va devoir attendre beaucoup de temps pour revoir un tel niveau.

Tu penses "plus pleurer que les ballons" quand Messi prendra sa retraite ? 

Oui, je l'ai déjà dit mais on va commencer à parler de lui comme celui qui a été et qu'on n'aura plus jamais. Même s'il a 28 ans, il lui reste un peu de temps mais ça ne va pas tarder. Encore une fois on se pose la question de comment on va faire parce qu'aujourd'hui il y a le Clasico avec Ronaldo et les autres joueurs mais le "Pétit", il transpire un autre football donc je crois qu'on va beaucoup pleurer.

Et côté français, c'est qui le meilleur joueur de l'histoire ?

En France, moi je dis que c'est Zidane. J'aurais pu dire Platini mais c'est aussi une question de génération. D'un point de vue caractéristique, je préfère Zidane.

Ta finale rêvée pour l'Euro 2016 ?

France-Espagne parce que ça me convient, c'est purement intéressé. (Rires)

On rappelle que l'Euro 2016 sera diffusé en intégralité sur BeIn SPORTS et qu'Omar Da Fonseca participera bien évidemment à la fête !

Par Antoine Bonnet, publié le 20/04/2016

Copié

Pour vous :