Soprano avec le maillot de l’OM. (Twitter)

OM-PSG : les punchlines du rap français pour le "Classico"

Le "Classico" entre l'OM et le PSG se passe sur le terrain et en tribunes, mais pas que. Il se joue aussi en chansons, à coups de punchlines bien senties.

Ce dimanche, le PSG reçoit son meilleur ennemi, l'OM, pour le "Classico" de notre championnat. Un match très attendu aussi bien par les supporters que par les joueurs. Et aussi pour bon nombre de rappeurs, inspirés par les deux clubs. Petit tour d'horizon des punchlines spéciales OM-PSG.

Les punchlines marseillaises

Psy 4 de la rime - En avant les Marseillais : "J'ai de la papinade quand mes phases se versent/Mais je demande une minute de silence pour les équipes adverses"

Publicité

A défaut de JPP pour ce "Classico", un coup franc en pleine lucarne de Payet suffira amplement.

PNL - DA : "Ma frappe y a personne qui l'arrête/Pénalty j'souris au gardien/Igo y a Mowgli dans l'arène/Ciseaux retourné comme Papin"

Publicité

Papin toujours, mais dédicacé du 91 par les frères les plus forts du rap game actuel.

IAM - On lâche rien"Ici la pression c'est de l'air/Le stade c'est de l'or/Le but c'est de l'art/Et comptez plus, on sait que c'est du lourd !

Publicité

Avec tout ça, ils craignent degun à l'OM.

Orelsan - 1990 : "Passe-moi le cro-mi, que j'me serve de ma tête comme le but de Basile Boli"

Publicité

Grand supporter du Stade Malherbe de Caen, Orelsan connaît les classiques du foot français. La petite référence à Basile Boli, buteur de la tête en finale de C1 face au Milan, est bien trouvée et mérite sa place dans ce classement.

Soprano & JuL -Marseille c'est... : "C'est Marseille, gros, ils le savent, Survet' de l'OM, Asics sales"

A Marseille, le swag, la dégaine c'est pas important. Ce qui compte le plus, ce que ça aille "droit au but" !

Les punchlines parisiennes

Niska - Matuidi Charo : "Matuidi Charo" (x29)

Une phase répétée autant de fois que le nombre de kilomètres que parcourt à chaque match Matuidi, aka le mec "attaquant défense."

MHD - Afro Trap (part.3) : "Intouchable comme Verratti ou Motta"

Les chiffres parlent pour eux.

MIK - PSG : "Tous unis dans le Parc des Princes pour supporter l'Paris Saint-Germain / La classe de Thiago Silva, l'expérience de Thiago Motta / On a tous été stupéfaits par les nouveaux records de Ibra"

Un véritable hymne à la gloire du PSG. À écouter les jours de classico pour les fans du club parisien.

Damso - Amnésie : "Faux-cul j'étais comme un 'Allez l'OM', scandé par un supporter parisien"

On est dans de la punchline plus subtile. Un supporter parisien encourager "l'ennemi" ? Jamais. En tout cas pas sans arrière-pensée.

Booba - Jour de paye : "Ici c'est Paris, f*** l'OM"

Ici, pas de subtilité. En bon supporter du PSG qui se respecte, Booba envoie paître l'OM sans détour. "Comme ça c'est clair."

Par Abdallah Soidri, publié le 24/02/2017

Copié

Pour vous :