L'Olympique Lyonnais a inauguré son musée

Ce lundi, l'Olympique Lyonnais a inauguré son musée situé dans l'enceinte du formidable outil. Il ouvre ses portes le mercredi 30 mai. 

Le formidable musée, appelé "OL Le Musée", a été inauguré par Jean-Michel Aulas, le Président de l’OL, le Président de la Région Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, et la Maire de Décines, Laurence Fautra. "Cet espace de 1300 m² invite les visiteurs à un voyage dans les histoires des hommes et des femmes qui ont fait l’histoire de l’Olympique Lyonnais depuis sa création en mai 1950" précise l'OL sur son site

Publicité

Le président de l'OL, fier de pouvoir mettre en vitrine les sept Hexagoal récoltés dans les années 2000, s'est réjoui de cette nouveauté qui devrait plaire aux Gones : 

Publicité

"C'est un plaisir d'inaugurer aujourd’hui 'OL Le Musée' qui conjugue passé et présent mais qui est surtout tourné vers l'avenir et le 2.0 via les nombreuses innovations technologiques deployées."

Publicité

Stéphane Benas, fervent supporter de l'OL, a été recruté il y a deux ans par le club pour créer ce musée et en devenir le directeur. Toujours sur le site du club, il a confié sa fierté et le travail nécessaire à l'élaboration de cet espace : 

"On a travaillé en interne avec une équipe de 3 personnes. Dans un premier temps, il a fallu définir le thème du musée, savoir comment aborder les choses. (...) Le premier souhait était de travailler sur la notion d’émotion car c’est une valeur fondamentale pour les joueurs, les dirigeants et les fans. (...) C’est le football qui prend sa place en tant que culture. On n’a pas créé un grenier, on a créé un musée où le visiteur va apprendre, va interagir et va pouvoir être surpris et ému par une quantité de choses historiques, sociales ou artistiques. (...) On va proposer des choses totalement exclusives. Le club a ouvert ses archives sans aucune appréhension ni tabou. (...) Ensuite, il y a un travail important de relation avec les anciens joueurs qui ont tous été d’une grande bienveillance."

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 28/05/2018

Copié

Pour vous :