Nouveau site, appli mobile, mercato permanent : Mon Petit Gazon veut faire peau neuve

Plus connu par les adeptes sous l'acronyme "MPG", le site français de football fantasy souhaite continuer à se développer. Pour cela, un crowdfunding a été lancé. 

Il y a quelques temps, on présentait Mon Petit Gazon aux rares lecteurs d'Happiness qui ne connaissaient pas encore ce concept (mais on part du principe que vous êtes des personnes de goût et que vous avez tous une ligue depuis plusieurs années).

Aujourd'hui, MPG a continué à se développer et compte franchir le niveau supérieur grâce à un crowdfunding. Entretien avec un des créateurs du site.

Publicité

À quel moment avez-vous décidé de lancer ce crowdfunding ?

On a commencé à y penser fin décembre, quand on a réfléchi à une nouvelle maquette pour le site. Parce qu'il faut avouer qu'il ne ressemble pas à grand-chose aujourd'hui (rires). On a lancé un appel à des graphistes, et ça s’est enchaîné assez vite derrière. On a reçu énormément de demandes de la part de nos utilisateurs, et on essaye de les écouter. Mais pour changer tout ça, on a besoin d'argent. D'où notre démarche du crowdfunding.

Publicité

Une question nous brûle les lèvres : on pourra enfin utiliser votre site sur notre mobile sans se faire mal aux yeux ? 

C'est la première amélioration qu'on veut faire : une refonte du site. Parce que comme tu le dis, aujourd'hui il n'est pas optimisé sur mobile, alors qu'une grande partie de notre trafic vient de là. On a aussi l'idée de développer une application mobile qui sera particulièrement intéressante pour les joueurs assidus : des notifications push pour vous rappeler de faire votre équipe, une alerte lorsque vous marquez ou encaissez un but, les notes de vos joueurs après chaque match.

On est rassuré. Sur votre crowdfunding, vous parlez aussi d'un "pack expert". Vous pouvez nous détailler tout ça ? 

Publicité

En fait, il y aura deux nouveautés dans ce pack : le mercato permanent et le blackmarket. Le mercato permanent permettra aux joueurs d'effectuer des transferts toute la saison. Acheter de nouveaux joueurs en fonction des blessures ou d'un mauvais choix au départ, et revendre des "boulets". Bien sûr, les cotes des joueurs seront évolutives. Du coup, si on a acheté un joueur 40 millions et qu'il s'est blessé par exemple, on le revendra beaucoup moins cher. Tout ça compliquera le mercato initial : il faudra se demander si on veux garder de l'argent pour plus tard, au cas où on ait besoin d'un joueur en remplaçant....

"We need you" (Mon Petit Gazon)

"We need you" (Mon Petit Gazon)

Le blackmarket, c'est encore autre chose. Ça permettra aux joueurs de faire des échanges entre eux. Par exemple, échanger deux joueurs moyens plus de l'argent contre un bon joueur d'une équipe adverse. Ça va ajouter du piment dans les ligues. Ce pack "expert" aura un coût, mais minimum : 1€ par joueur et par ligue afin de nous permettre de financier le site. Parce que la pub aujourd'hui, il faut avouer que ça ne rapporte pas des masses (rires).

Publicité

"On souhaite également développer des ligues avec la Premier League"

Faites-nous rêver : d'autres petites surprises en tête ? 

On va également penser à ajouter des systèmes de 1 contre 1. Si un week-end tu perds 1-0 sur un but MPG, tu l'as mauvaise. Ce système permettrait de prendre sa revanche dans la foulée. Et on souhaite également développer des ligues avec la Premier League (NDLR : on approuve totalement cette initiative).

Sur votre crowdunfindg vous demandez 16.000€ minimum, avec différents paliers pour atteindre jusqu'à 48.000€. Un mot pour motiver les lecteurs d'Happiness à investir ?

Je leur dirais : donnez-nous les moyens pour qu’on puisse faire ce que vous nous demandez tous les jours !

Si vous souhaitez participer au crowdfunding de MPG, ça se passe ici.

À relire : entretien avec un des créateurs de Mon Petit Gazon, le célèbre jeu de fantasy de foot

Par Julien Choquet, publié le 12/02/2016

Copié

Pour vous :