Les meilleures apparitions de footballeurs dans des clips de rap

Vous n'avez sûrement pas raté l’apparition d'Aubameyang dans un clip en son honneur du rappeur Ghost St. Accompagné de Marco Reus, le Gabonais n'est pas le premier (et certainement pas le dernier) joueur à afficher sa bouille dans un clip de rap.

Retour sur quelques apparitions cultes, pour le meilleur et le pire, mais toujours dans un esprit collectif. C'est aussi ça qui unit le rap et le foot.

Mehdi Benatia dans SiannAllemagne de Sianna

Publicité

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mehdi Benatia n’est pas débordé par son temps de jeu au Bayern. Du coup, le défenseur marocain en profite pour faire le guide de la jeune Sianna, qui réalise des freestyles un peu partout dans le monde. Pour son escale bavaroise, elle a joué le jeu à fond en tapant l’incruste dans le club de Ribéry, arborant fièrement le jogging du Bayern et en kickant sévèrement sur le sample de la musique de la Ligue des Champions. Pendant ce temps-là, Mehdi est tout beau dans sa tenue de camouflage qui lui permet de ne pas se faire remarquer par Pep.

Jérémy Ménez dans Chargeur plein de Zesau

En ce début de saison 2013-2014, le jeune Jérémy a du temps à tuer à Paris puisque Laurent Blanc ne prend même plus la peine de le faire entrer en jeu. Du coup, le Vitriot de cœur – qui portait le numéro 94 à la Roma – se retrouve dans le clip d’une des figures les plus importantes de la scène locale : Zesau. Entouré d’armes à feu et agitant ses bras comme un vrai rappeur, le petit Jérem’ s’en est donné à cœur joie dans cette vidéo qui n’a pas dû faire kiffer sa direction. Le jeu en valait la chandelle puisque aujourd’hui Menez est validé par le Duc.

Publicité

Samir Nasri et Mamadou Niang dans Senegalo Ruskov de Sefyu

En cette fin d’année 2006, le plus gros espoir du rap français s’appelle Sefyu quand ceux de l’OM sont Niang et Nasri. Il n’en fallait pas plus pour rassembler ce trio dans un clip marqué par deux thématiques : l’Afrique et le foot. Un clip avec beaucoup de ballons ronds touchés… sauf par les deux Olympiens. Dommage, on aurait bien aimé les voir pratiquer le geste technique préféré de Sefyu : le "ciseau retourné acrobatique des c***lles !"

Benjamin Mendy et Rémy Cabella dans En Y de JuL

Publicité

Nouvelle génération marseillaise et nouveau duo de footballeurs qui ont la même passion pour le rap et les deux-roues levés. On retrouve donc l’arrière gauche et le milieu offensif de l’OM dans le clip de l’un des plus gros tubes de 2015. Sans faire leurs stars, les Olympiens se sont glissés tranquillement parmi d’autres figurants, enchaînant les signes de ralliement des fans de JuL et les poses détendues en tee-shirt D’Or et de Platine.

Peter Luccin et Hamada Jambay dans Sans rémission de la Fonky Family

Mais d’où vient cette manie des footballeurs marseillais de faire de la figuration en binôme dans des clips de rap ? Peut-être de ces deux gars là : Hamada Jambay, le défenseur aux reprises de volée incroyables et Peter Luccin, futur Parisien. En 1998, les deux natifs de Marseille rejoignent les nouvelles sensations du rap phocéen pour participer au clip de ce qui deviendra un des plus gros classiques de rap français.

Publicité

Lilian Thuram dans Banlieusards de Kery James

Parce qu’il arrive qu’un rappeur soit sérieux – surtout quand il s’appelle Kery James – on retrouve ici un clip qui réunit la crème de la fierté des banlieues. Et Kery a été assez malin pour ne pas empiler les footballeurs. Il n'en a choisi qu’un seul mais il pèse un Euro, une Coupe du monde, le record de sélections en Équipe de France et des années de lutte contre le racisme.

Relire : La terrible malédiction des footballeurs cités par Booba

Par Roch Serpagli, publié le 05/04/2016

Copié

Pour vous :