Au fait, on regarde quoi comme matches ce week-end à la TV ?

Si vous avez des choses prévues ce week-end, n'hésitez surtout pas à les faire. 

Avant de passer de la folie de la C1 à ce week-end foot, un conseil : mouillez-vous bien la nuque. Comme chaque vendredi, on a décortiqué tout le programme foot pour vous proposer les cinq matches à ne manquer sous aucun prétexte ce week-end, mais on a eu beaucoup de mal. La raison ? Très peu de belles affiches. Du coup on s'est dit qu'on allait forcer sur notre bonne vieille Ligue 1, aux côtés d'un derby en Serie A et d'un "choc" en Bundesliga. Demandez le programme. 

PSG - Strasbourg : samedi 17 février, 17h00

📺 Canal +

Comment va le PSG après sa défaite à Madrid ? Giovani Lo Celso est-il toujours considéré comme le futur Javier Pastore ? Lassana Diarra va-t-il s'installer comme sentinelle ? Edinson Cavani retouchera-t-il un ballon ? Autant de questions dont nous n'avons pas encore les réponses, mais nous devrions y voir plus clair dès samedi, avec la réception de Strasbourg au Parc des Princes. 

Publicité

Publicité

Et le PSG doit se faire pardonner pour deux raisons : la défaite au Bernabéu, mais également celle du match aller à la Meinau. Pas le droit à l'erreur donc pour les hommes d'Unai Emery, face à des Strasbourgeois décomplexés qui voudront réaliser un nouveau coup ce samedi au Parc des Princes. 

Torino - Juventus : dimanche 18 février, 12h30

📺 beIN Sports 2

Un beau petit derby en Italie ce week-end. Le Torino, 9e, accueille la Juventus, deuxième et toujours en chasse derrière le Napoli. Tenue en échec cette semaine en C1 par Tottenham (2-2), la Vieille Dame n'a pas le temps de tergiverser et se doit de l'emporter ce dimanche chez son voisin, afin de rester au contact du Napoli. 

Publicité

"Mode derby de Turin"

Publicité

Privés de Dybala, Cuadrado, Matuidi, Barzagli et Howedes, les hommes d'Allegri devront être costauds pour s'imposer face à ce Torino, invaincu en Serie A depuis le 16 décembre dernier. Un gros combat en perspective. 

Lille - Lyon : dimanche 18 février, 17h00

📺 beIN Sports 1

Un déplacement à Lille n'est jamais chose aisée. Surtout lorsque vous avez joué dans la semaine un gros match européen. Mais pas d'inquiétude pour les Lyonnais, qui possèdent avec Memphis Depay le CR7-Messi-Neymar-Pele-Zidane de la Ligue 1. Aucun souci pour mettre le stade Pierre-Mauroy à ses pieds donc. 

Plus sérieusement, l'OL a la pression avant ce déplacement. Trois défaites consécutives en Ligue 1 et un podium qui commence à s'éloigner : pas le droit à l'erreur pour les Lyonnais donc ce dimanche, histoire de ne pas continuer à jouer la Ligue Europa chaque saison. 

Marseille - Bordeaux : dimanche 18 février, 21h00

📺 Canal +

Autre Olympique, même objectif. Vainqueur ce jeudi de Braga (3-0), l'OM est dans une forme... olympique (mdr) en ce moment. Troisièmes de Ligue 1, les hommes de Rudi Garcia ont en tête la qualification pour la prochaine C1 et cela se ressent : aucune défaite depuis le 17 décembre dernier. Le bilan est encore plus impressionnant au Vélodrome, l'OM n'ayant plus perdu depuis le 10 septembre. 

Avec un si beau maillot, pas le droit à l'erreur pour les Marseillais, même si la tâche s'annonce compliquée face à des Bordelais transformés depuis l'arrivée de Gustavo Poyet : quatre victoires en autant de rencontres. On espère donc un grand match ce dimanche au Vélodrome, pour la clôture de cette 26e journée de L1. 

Frankfurt - RB Leipzig : lundi 19 février, 20h30

📺 beIN Sports 3

L'auteur de ce programme étant un fan de Bundesliga, il n'aura bien entendu aucun mal à présenter ce match. Premier fait : il a lieu un lundi soir, choses très rare pour ce championnat. Deuxième fait : il s'agit d'un choc entre le quatrième et le deuxième du championnat. Troisième fait : le RB Leipzig arrive en confiance à Frankfurt, après son succès 3-1 sur la pelouse de Naples en Ligue Europa cette semaine. 

Quatrième fait : comme vous avez pu vous en rendre compte avec les trois faits précédents, l'auteur est un énorme escroc et n'a plus visionné un match de Bundesliga depuis 2002. Il est donc incapable de donner de réels arguments en dehors des trois présentés précédemment. Bon week-end à tous. 

Par Julien Choquet, publié le 16/02/2018

Copié

Pour vous :