Ce que la Ligue 1 nous réserve pour cette fin de saison

Le Paris Saint-Germain fêtera son titre dans les prochaines semaines. Mais certaines équipes devraient tout de même nous permettre de suivre cette fin de saison avec attention. 

Il y a peu, nous proposions quelques idées pour relancer la concurrence en Ligue 1. À notre grande surprise, la ligue ne nous a pas écoutés. Mais malgré tout cela, nous allons vous démontrer pourquoi le championnat conserve tout son intérêt.

Des records à battre

Après sa belle performance en C1, le Paris Saint-Germain devrait fêter son titre dans les toutes prochaines semaines. Mais l'équipe de Lolo White cherchera certainement à rentrer un peu plus dans l'histoire et cela passe par des records. Le club de la capitale a déjà fait tomber celui du FC Nantes avec ses 36 matches consécutifs sans défaite en championnat, une série interrompue par des Lyonnais en feu dans leur Parc OL il y a deux semaines. Et si les Parisiens retrouvent la forme qui leur a permis de s'offrir un siège plus que confortable à la tête du championnat, ils pourraient battre le record de l'OM version 1991-1992 avec ses 21 buts encaissés sur toute la saison (actuellement 15 pour la défense tenue par Thiago Silva).

Publicité

L'écurie parisienne pourrait également battre son propre record avec ses 74 points à 9 journées de la fin. Celui du plus grand nombre de points engrangés en une saison, qu'ils détiennent depuis 2014 avec une saison à 89 points. Et en continuant sur cette lancée, le plus grand écart entre le champion et son dauphin devrait également tomber. Et cette fois-ci, c'est l'Olympique Lyonnais qui le détient actuellement depuis son incroyable saison en 2006-2007. Emmenés par les Fred, Kim Källström, Sidney Govou et cie, les Gones bénéficiaient de 17 points d'avance sur leur dauphin marseillais. Souvenez-vous, c'était exceptionnel.

Bon, à neuf journées de la fin, le PSG en compte déjà 23 sur le deuxième du championnat, l'AS Monaco...

Publicité

Mais les records ne sont pas la chasse gardée des équipes du haut de tableau. Dans le fin fond du classement, un nouveau record pourrait également tomber cette saison. Et c'est l'ESTAC qui entrerait cette fois dans l'histoire. Du haut de ses 14 points, l'équipe qui a connu deux changements d'entraîneurs cette saison pourrait définitivement effacer la saison 1989 du RC Lens. Les Sang et Or n'enregistraient que 17 points au terme du championnat.

La course à l'Europe

Ce qui caractérise la Ligue 1 cette saison ? L'homogénéité des équipes derrière le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco, vérifiable au classement, le troisième et le douzième se tenant en seulement sept points. Les qualifications pour la Coupe d'Europe devraient donc nous offrir quelques surprises. Le FC Nantes pourra miser sur sa très bonne forme depuis le début de l'année 2016, Bastia sur ses performances à domicile quand le Stade Rennais comptera sur l'émergence de son petit prodige Ousmane Dembélé en plus de ses performances à l'extérieur. Visiblement, la pépite rennaise est encore dans le doute, mais lorsque le jeune ailier aura trouvé son pied fort, son niveau devrait encore un peu plus s'élever.

Publicité

Le SM Caen et le SCO d'Angers devront quant à eux retrouver la dynamique qui leur a permis de se rapprocher du podium en début de saison pour espérer accrocher une place pour l'Europe et l'OGC Nice comme l'AS Saint Etienne devront maintenir la régularité qui caractérise leur saison. De quoi nous mettre l'eau à la bouche pour les neuf dernières journées !

Publicité

Les performances de l'OL à domicile

L'un des feuilletons qui alimentent les médias depuis le début de l'année 2016, c'est l'OL qui nous l'offre. Depuis qu'ils ont dit adieu à Gerland, les Gones n'ont jamais perdu à domicile, enregistrant cinq victoires et un nul en six matches, avec pas moins de 19 buts marqués. Et puis bien sûr, l'un des intérêts de cette fin de championnat pour les supporters lyonnais et plus largement les amoureux du ballon, c'est bien sûr le retour de Nabil Fékir, qui a déjà réintégré le groupe professionnel. L'enfant roi devrait à nouveau fouler les pelouses de Ligue 1 le 9 avril prochain.

Outre le retour de son génie, l'OL court également après une place européenne mais aura fort à faire avec les nombreux prétendants que l'on a évoqués.

Le malaise du stade Vélodrome

Malgré une équipe de qualité, l'OM déçoit cette année. Et que dire des performances des hommes de Michel dans leur antre, le Vélodrome. Les Olympiens n'ont remporté que deux de leurs quinze matches à domicile et la dernière victoire en date remonte au 13 septembre 2015. Ça fait tâche pour un club qui affichait de grandes ambitions en début de saison. Porté par un Lass Diarra plus régulier et précieux que jamais, l'OM devra afficher un autre niveau de jeu pour réchauffer le coeur de ses supporters. Et le chemin semble long...

Oui c'est triste, mais sous la houlette de son capitaine exceptionnel en ce moment, les joueurs de l'OM devraient et doivent relever la tête au plus vite s'ils veulent sauver leur saison.

Comme quoi, malgré le titre prématuré du Paris Saint-Germain, la Ligue 1 devrait nous offrir de très bons moments !

À relire : Comment relancer la concurrence en Ligue 1 ?

Par Antoine Bonnet, publié le 10/03/2016

Copié

Pour vous :