AFP

Les plus beaux tifos (ou pas) de L1

Si les joueurs sont les principaux acteurs du championnat, ils sont souvent bien aidés par le 12ème homme, qui déborde de créativité pour colorer et animer ses tribunes. 

Chaque week-end ou presque, les supporters les plus impliqués de chaque tribune imaginent des tifos, plus ou moins réussis, pour soutenir leurs joueurs et surtout, pour montrer qu'ils sont plus créatifs que leurs adversaires.

Là, c'était réussi :

5 avril 2015. L'OM reçoit le PSG pour un match décisif dans la lutte pour le titre de champion de France. Si les Marseillais ont perdu sur le terrain, le tifo déployé sur trois tribunes lors de l'entrée des joueurs a été une vraie réussite.

Publicité

En novembre 2006, les "Supras Auteuil" fêtent leur quinze ans lors de la réception de Bordeaux. Deux énormes tifos en guise de cadeaux, qui font regretter les plus belles heures du virage Auteuil.

Publicité


Publicité

Autre anniversaire, celui des "Magic Fans" de Saint-Étienne. Là aussi, les Stéphanois font preuve d'une grande créativité en déployant quatre tifos pour le prix d'un. Note artistique : 20/20.

 

Ici, c'était drôle :

Si le terme "paysans" est souvent utilisé par les clubs des métropoles pour dévaloriser les supporters adverses, cela n'a pas l'air de poser problèmes aux Guingampais. Lors de la remontée du club en L1 en 2013, ces derniers ont fait preuve d'une belle autodérision. On les voit derrière un tracteur poursuivre Valbuena et Ibrahimovic, deux stars qui prennent peur devant les Bretons.

Publicité

Tifo-Guingamp

Photo Papinade.com

Les supporters girondins ont quitté le week-end dernier Lescure pour rejoindre leur nouveau stade et ont plutôt bien marqué le coup. Plus tôt dans l'année, à l'occasion de la réception de Saint-Étienne, ils avaient déjà fait fort en utilisant de la peinture en poudre. Un résultat pour le moins coloré.

 

En revanche, là, c'était raté...

Il est bien loin le temps où le Parc des Princes était admiré pour ses tifos et son ambiance de folie. La preuve en février dernier et la réception de Chelsea. Les organisateurs avaient prévu un tifo sur la tribune latérale pour marquer le coup. Problème : certains spectateurs ont préféré prendre des photos à l'entrée des joueurs plutôt que de brandir leur feuille. On vous laisse juger du résultat.

On vous aide : il y a bien écrit "Paris" avec une Tour Eiffel. Pas évident à traduire.

On vous aide : il y a bien écrit "Paris" avec une Tour Eiffel. Pas évident à traduire (Capture d'écran Twitter)

Le public nantais est réputé pour être l'un des plus actifs de France. L'ambiance est souvent très chaude à la Beaujoire, les chants entonnés pendant 90 minutes et les tifos présents à chaque match. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu. Lors de la réception de Guingamp cette saison, les supporters ont déployé un gigantesque tifo représentant différents lieux et monuments de Nantes. Un tifo évidemment raillé sur les réseaux sociaux.

Source : Capture d'écran Twitter

Source : Capture d'écran Twitter

Par Julien Choquet, publié le 15/05/2015

Copié

Pour vous :