Le président de la fédé allemande refuse que ses sélections jouent dans des pays misogynes

Plus question pour l'Allemagne de se rendre dans des pays où les femmes ne peuvent pas accéder aux stades.

C'est un décision forte du nouveau président de la fédération allemande, Fritz Keller. Alors que la question des droits des femmes est partout d'actualité, il a décidé de ne plus accepter les déplacements de ses sélections dans des pays qui ne respectent pas l'équité hommes-femmes en ce qui concerne l'accès aux stades. 

Publicité

Ainsi, il a déclaré cette semaine :

Publicité

"J’ai présenté un projet de décision selon lequel nous ne laisserions plus jouer nos équipes nationales dans des pays où les femmes n’ont pas accès aux stades de football ou autres installations sportives au même titre que les hommes, sans discrimination."

Keller vise notamment des pays comme l'Iran, où les femmes ne peuvent pas aller voir les matches de foot qu'elles souhaitent. 

Par Lucie Bacon, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :