Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Real Madrid - PSG

Merci à l'arbitre pour ce moment exceptionnel.

Le PSG se déplaçait à Madrid dans le choc de cette 5e journée de Ligue des champions pour affronter un Real revanchard après sa défaite 3-0 à l'aller. Et les joueurs de Zidane rentrent très bien dans le match et ouvrent même le score grâce à l'incontournable Benzema au quart d'heure de jeu. L'attaquant français a encore été étincelant ce mardi soir.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Juste avant la mi-temps, la rencontre bascule dans la 4e dimension avec une séquence arbitrale légendaire. Alors que Mbappé part seul au but, il est fauché dans la surface par Thibaut Courtois. Pénalty et carton rouge logique pour les Parisiens. Sauf que, l'homme en noir consulte le VAR et décide finalement d'annuler le carton et le pénalty à cause d'une faute intervenue au tout début de l'action, une poussette de Gueye sur Marcelo. C'est l'incompréhension totale.

En deuxième période, le PSG a toujours autant de mal mais peut compter sur un Kaylor Navas impérial pour limiter la casse.

À la 80e minute, Benzema, encore lui, inscrit le but du 2-0 pour les Madrilènes mais les joueurs de la Maison Blanche ont à peine le temps de célébrer que les Parisiens réduisent le score par Mbappé suite à une mésentente entre Varane et Courtois. Puis, trois minutes plus tard, Sarabia ramènent les deux équipes à égalité. Un scénario dingue.

Avec ce match nul heureux, le PSG s'assure de la 1ere place du groupe A. Un résultat inespéré compte tenu de la physionomie de la rencontre, mais l'essentiel est ailleurs.

Par Abdallah Soidri, publié le 27/11/2019

Copié

Pour vous :