Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial OL-ASSE

C'est un des matches de l'année en Ligue 1 : le derby entre Lyon et Sainté est toujours très attendu, et souvent plein de rebondissements. 

Celui d'hier n'a pas vraiment dérogé à la règle, puisque les Lyonnais se sont imposés et ont réussi à marquer deux fois contre le cours du jeu.

Et le premier fait marquant du match, c'est l'affluence. Historique pour le derby évidemment, notamment parce que Lyon a déménagé en 2016. C'est beau.

Publicité

Publicité

Deuxième fait marquant : la compo, avec Tolisso arrière droit et Valbuena en soutien de Fékir...

Publicité

On pense très fort à Mammana du coup.

Publicité

Et donc Valbuena justement...

Alors que ce sont les Stéphanois qui sont les plus incisifs en première période, c'est l'OL qui ouvre le score juste avant la mi-temps grâce à Darder.

Et à la mi-temps, Bruno Génésio a-t-il réussi à mobiliser ses troupes ? Les supporters n'en sont pas vraiment convaincus.

Finalement, le coaching a presque été gagnant, puisque Valbuena sort pour laisser sa place à Rachon.

Et là, la magie du football opère : il faut juste laisser faire Fékir et Ghezzal, qui fait le break en fin de match pour l'OL.

Et dans les vestiaires, les Lyonnais n'ont pas perdu le nord. Grâce aux caméras indiscrètes de Canal, on a vu Nabilon réclamer quelques trucs à son président.

Finalement, Rachon a bien été prolongé...

Par Lucie Bacon, publié le 03/10/2016

Copié

Pour vous :