Moise Kean et Matuidi ont une nouvelle fois été visés par des cris racistes en plein match

La décadence du football.

Le match entre Cagliari et la Juventus ce mardi (victoire 2-0 des Turinois) a été marqué par des actes racistes de la part des supporters locaux à l'encontre des joueurs noirs bianconeri : Alex Sandro, Blaise Matuidi et le nouvel international italien Moïse Kean. Après avoir inscrit le but du 2-0, ce dernier a d'ailleurs célébré devant le virage de Cagliari, en réponse aux cris de singe dont lui et ses partenaires ont été victimes.

Publicité

Bras écartés, tête haute et sans dire un mot, il s'est fièrement tenu devant le virage, malgré les torrents de cris de primates qui se déversaient encore plus fort des tribunes à cet instant. Bien que son partenaire Leonardo Bonucci ait déploré le comportement du jeune attaquant en parlant d'une "faute partagée" (sic), la célébration de Moïse Kean se doit d'être saluée, comme l'a fait Blaise Matuidi après la rencontre sur Instagram. 

Publicité

Voir cette publication sur Instagram

BIANCO + NERI  #NoToRacism

Une publication partagée par Blaise Matuidi Officiel (@blaisematuidiofficiel) le

Publicité

En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur de la Juventus est revenu sur ces horribles incidents et les sanctions à prendre :

"C'est simple. Il faut des règles drastiques. Ces personnes devraient être interdites de stade à vie. Pas seulement un mois ou un an. Si tu fais une erreur, tu dois payer. Point final."

Après l'affaire Koulibaly en décembre 2018, la Fédération italienne de football avait annoncé un durcissement de la procédure en cas de cris racistes, pour faciliter l'arrêt des matches si cela se produisait. Lors du match entre Cagliari et la Juventus il n'en fut rien. Entre la parole et les actes, le fossé est encore trop grand malheureusement.

Publicité

Par Abdallah Soidri, publié le 03/04/2019

Copié

Pour vous :