A little dog called « Pickles », a mongrel, is posing with a ball in front of two photographers on 9 April 1966. During the time leading up to the 1966 World Cup in England, Pickles had become a national celebrity. After the Jules Rimet Cup had been stolen during an exhebition a week earlier, Pickles found an object wrapped in newsprint under a laurel bush while on a stroll on an evening in march. The dog made headlines when his trove turned out to be the missing trophy. Pickles saved the organizers of the World Cup, which was later won by the English team, from holding the tournament without the Cup.

Le jour où Pickles, un formidable chien, a retrouvé le trophée volé de la Coupe du Monde

Très clairement la plus belle anecdote de l'histoire du foot, racontée sur le site de la FIFA

Vous pensez sûrement que l'on abuse. La réponse est oui, mais, comme cette histoire implique un chien, nous ne sommes absolument pas objectifs.

Flashback. 1966, le dimanche 20 mars plus précisément. Le trophée de la Coupe du Monde, anciennement appelé Jules Rimet, était alors prêté par la Fédération Anglaise (FA) pour l'exposition philatéliste Stampex organisée à Londres. 

Publicité

Petit couac : le trophée disparaît ce fameux 20 mars, entre 11h00 et 12h10, pendant l'office religieux. L'agent de sécurité présent ce jour-là explique "qu'il n'y a eu aucun problème de sécurité" et que "le trophée a été volé, c'est tout". On suppose que cela a dû énormément aider les enquêteurs à l'époque. 

La photo du futur héros du jour... lisez la suite (© Central Press/Getty Images)

C'est la panique en Angleterre. Scotland Yard est mis sur le coup mais ne s'en sort pas entre les différents canulars et les fausses alertes, jusqu'au jour où le président de la FA reçoit une demande de rançon d'un certain "Jackson" : 

Publicité

"Cher Joe, la perte de la Coupe du Monde doit te causer bien du souci… Pour moi, ce n'est jamais que des débris d'or. Si je n'ai pas de nouvelles de toi d'ici jeudi ou vendredi au plus tard, elle est bonne pour la casserole."

Branle-bas de combat au quartier général. L'inspecteur Len Buggy, en charge de l'affaire, se fait finalement passer pour le président de la FA et fixe un rendez-vous avec le dénommé Jackson. Au lieu des 15 000 livres sterling exigées, il apporte une valise qui contient en fait 500 livres, sous lesquelles sont dissimulés des journaux. Mais le voleur, qui s'appelle en fait Edward Betchley, ne se fait pas avoir et part en courant en repérant les renforts. Il est finalement interpellé, mais affirme n'être qu'un intermédiaire et non le voleur du trophée Jules Rimet.  

C'est seulement une semaine plus tard que le trophée est retrouvé par un certain David Corbett et son chien, Pickels. L'homme se promène dans la rue avec son adorable petite bête, qui s'arrête pour renifler un étrange paquet : 

Publicité

"C'était un objet solidement emballé avec du papier journal et de la ficelle. Il était posé contre une roue de la voiture de mon voisin. Je l'ai ramassé. Il était assez lourd, bien que pas très grand. L'IRA étant très active à l'époque, j'ai d'abord cru à une bombe. J'ai reposé le paquet par terre, puis je l'ai repris et encore reposé. Finalement, la curiosité l'a emporté. J'ai un peu déballé le bas, c'était un simple disque. J'ai continué et j'ai vu 'Brésil, Allemagne, Uruguay'. Je suis rentré chez moi en courant et j'ai dit à ma femme : je crois que j'ai retrouvé la Coupe du Monde !"

Pickels, ce héros (© AFP)

David Corbett se rend au commissariat pour rendre le trophée tant désiré... et subit un interrogatoire complet, les policiers le pensant alors coupable. Il reste quelques semaines sur la liste des suspects avant d'être blanchi et devient célèbre. Enfin, il est surtout le porte-parole du vrai héros, Pickels : "Les gens se souviennent du chien, pas de moi" avouait-il au site de la FIFA il y a un an. 

Publicité

Pour rendre hommage à Pickles, et même si le trophée de la Coupe du Monde a changé, tu peux faire venir ce dernier dans ta ville le 20 et 21 mars prochains grâce au Trophy Tour organisé par Coca-Cola. N'hésite pas à voter pour avoir l'occasion de poser à côté de ce trophée chargé d'histoire. 

À relire -> À l'occasion du Trophy Tour, faites venir chez vous le trophée de la Coupe du Monde

Par Julien Choquet, publié le 06/02/2018

Copié

Pour vous :