Deux joueurs du Sparta envoyés à l'entraînement avec l'équipe féminine après des propos sexistes

L'histoire de la semaine nous vient directement de République Tchèque : une petite leçon de vie donnée par un club à deux joueurs. 

Dimanche, le Sparta Prague a été tenu en échec sur la pelouse de Brno (3-3) pour le compte de la 9ème journée du championnat tchèque. Un match nul concédé en toute fin de match après l'égalisation des locaux sur un hors-jeu évident, mais non signalé par l'arbitre de touche, une certaine Lucie Ratajova.

hj

Le but qui a fait tant débat (Formidable outil capture d'écran)

Publicité

Une décision polémique qui a rendu fous deux joueurs du Sparta Prague, le gardien Tomas Koubek et le milieu Lukas Vacha. En effet, ils n'ont rien trouvé de mieux que de dire à cette arbitre qu'elle devrait mieux "retourner derrière sa poêle". L'erreur est humaine messieurs, calmez-vous.

Après cet incident, le Sparta Prague a décidé d'être ferme comme nous l'apprend la BBC ainsi qu'un journaliste de SkySports. Pour les punir, le club tchèque a tout simplement obligé les deux joueurs à s'entraîner avec l'équipe féminine pendant quelques jours.

Publicité

Sparta : "Les joueurs vont passer quelques jours avec l'équipe féminine pour qu'ils voient que les femmes ont beaucoup d'autres qualités hors de la cuisine"

Publicité

Se rendant compte de leurs erreurs, les deux joueurs ont communiqué sur les réseaux sociaux pour s'excuser. Le gardien Tomas Koubek a publié une photo de sa femme et de sa fille en ajoutant qu'il "tenait à s'excuser auprès de toutes les femmes" alors que Lukas Vacha s'est simplement expliqué en affirmant qu'il s'agissait "uniquement d'une critique après un fait de jeu, et qu'elle ne devait pas s'appliquer à toutes les femmes." Un peu moins classe.

On espère qu'un petit tour avec l'équipe féminine les fera réfléchir un peu.

Par Julien Choquet, publié le 05/10/2016

Copié

Pour vous :