Alegria de Ronaldinho durante el partido

Aujourd'hui, on a aussi une pensée pour ces joueurs qui se sont fait salir par Ronaldinho

Joyeux anniversaire Ronnie.

Ronaldinho, un nom qui restera dans l'histoire à jamais. Ballon d'Or en 2005, le Brésilien n'a pas eu la carrière parfaite et lisse d'un Paulo Maldini, mais a gravé son nom au panthéon du football. Grâce à ses titres, mais surtout grâce à son talent inné et ses gestes techniques qui ont fait cauchemarder plus d'un défenseur. 

Publicité

Afin de rendre un hommage à Ronnie pour son anniversaire, nous avons compilé les plus gros cassages de reins du Brésilien durant sa carrière. Et on s'excuse d'avance pour les adversaires cités dans ce papier.  

Publicité

Gennaro Gattuso 

La victime préférée de Ronaldinho. Avec le Barça, le magicien brésilien a croisé la route de Gattuso à de nombreuses reprises en C1, et ne lui a pas laissé que des bons souvenirs. Au contraire, les petits ponts et coups de rein sont tellement nombreux qu'il y a même de quoi faire une compil'. Attention, ça pique. 

Le duo Pirlo - Nesta  

Pour rester dans le thème milanais, on enchaîne avec cet enchaînement historique réalisé par Ronnie. Après avoir humilié Gattuso (encore lui), le numéro 10 du Barça enchaîne les sombreros et les jongles pour éliminer Pirlo puis Nesta, avant de terminer par une passe en aile de pigeon à destination de Samuel Eto'o. Sublime. 

Publicité

Sergio Ramos 

Comme Gattuso, Sergio Ramos doit être l'un des rares êtres humains heureux d'apprendre la retraite de Ronaldinho. Le Brésilien lui a fait vivre bon nombre de calvaires durant ses années au Barça, à l'époque ou Sergio Ramos portait encore les cheveux longs. Petit florilège. 

Publicité

Míchel Salgado

Parce que Salgado est un coéquipier exemplaire, il n'a pas voulu laisser Sergio Ramos subir cette humiliation seul. Du coup, durant toutes ces années, il a également participé au show Ronaldinho en tant que victime. C'est beau la solidarité. 

Ashley Cole 

Lors de la Coupe du Monde 2002, Ronaldinho livre un récital en quart de finale face à l'Angleterre. Auteur d'un coup franc sublime, le maestro brésilien est également l'auteur d'une passé décisive pour Rivaldo, après avoir enrhumé Ashley Cole bien comme il faut. Attention, ça glisse. 

Steven Gerrard 

En parlant de glissade, qui d'autre que Steven Gerrard pour être le prochain dans cette liste ? Et non, on ne parle pas de sa perte d'équilibre qui a sûrement coûté le titre à Liverpool en 2014, mais bien de son duel avec Ronaldinho. Un petit pont, et une glissade derrière pour le milieu anglais : très insultant. 

Frédéric Roux

Pour beaucoup, ce nom ne vous dira pas grand-chose. Remplaçant d'Ulrich Ramé aux Girondins de Bordeaux, Frédéric Roux a eu la chance (ou pas) de disputer une demi-finale de Coupe de France au Parc des Princes, en avril 2003. En plus de la défaite, Frédéric Roux encaisse un lob sublime, restant complètement scotché sur ses appuis face à Ronnie. Après coup, il aurait peut-être préféré rester une nouvelle fois sur le banc ce soir-là... 

Toute l'équipe de Guingamp 

Pas la peine de vous faire un long paragraphe pour décrire ce but qui a marqué les mémoires. Une prise de balle au milieu, 1 000 joueurs dribblés et un petit piqué face au gardien pour terminer le boulot derrière : Ronnie, ce génie. 

Toute la défense de Bilbao

Cela aurait pu être l'un, voire le plus beau but de Ronaldinho durant sa carrière. Mais le destin en a décidé autrement. Face à Bilbao, le Brésilien réalise un numéro incroyable sur le côté gauche en éliminant quatre joueurs, avant de placer une frappe piquée dans un angle complètement fermé... qui termine sur la barre transversale. La poisse. 

Toute l'équipe de Marseille 

Pour terminer en beauté, sa masterclass face à l'OM en 2004. Et ici on ne parle pas d'une action précise, mais d'un match en intégralité, pendant lequel il a fait vivre un enfer aux supporters présents au Vélodrome. Un but, une "passe décisive" qui aurait dû être un but, et des dizaines de gestes de génie. Peut-être encore aujourd'hui la plus grande performance réalisée par un joueur parisien sur le gazon marseillais. 

Par Julien Choquet, publié le 17/01/2018

Copié

Pour vous :