Brésil JO 2016 – Facebook Condération brésilienne de football

JO 2016 : pourquoi Neymar et le Brésil sont capables de gagner la médaille d'or

Ce jeudi, le Brésil fait son entrée dans le tournoi olympique de football, chez lui à Rio. Emmenés par Neymar, les Auriverde vont tenter d'oublier la finale perdue de 2012 aux JO de Londres.

Cet été, Neymar n'a pas participé au naufrage du Brésil lors de la dernière Copa America avec comme point d'orgue l'éviction de Dunga. La raison ? Il ne pouvait jouer qu'une compétition et il a évidemment choisi les Jeux Olympiques. Pour rappel en 2012, le Brésil avait atteint la finale face au Mexique mais s'était incliné sur le score de 2-1. Pourtant, Ney Ney était entouré de joueurs confirmés : Thiago Silva, Rafael, Juan Jesus, Marcelo, Lucas, Oscar, Hulk, Danilo, Alex Sandro, Pato... Cette année l'effectif est très différent, et fait place à la jeunesse.

Brésil JO 2016 - Facebook Condération brésilienne de football

Brésil JO 2016 - Facebook Condération brésilienne de football

Publicité

En attaque, l'ailier catalan évolue dans un trio des plus séduisants avec Gabriel (53 buts en 139 matches avec Santos) et Gabriel Jesus (actuel meilleur buteur du championnat brésilien) qui vient de rejoindre Pep Guardiola à City. N'oublions pas de citer Luan du Grêmio Porto Alegre, qu'on annonce sur les tablettes du Barça pour suppléer la MSN.

Gabriel aka Gabigol - Facebook Confédération brésilienne de football

Gabriel aka Gabigol - Facebook Confédération brésilienne de football

Au milieu, on retrouve une vieille connaissance en la personne de Renato Augusto. L'ex-joueur du Bayer Leverkusen pourrait apporter son expérience dans ce groupe de jeunes joueurs, même si le sélectionneur Rogério Micale pourrait titulariser Rafinha, longtemps blessé avec le Barça, qui semble s'être remis à temps pour ces JO. Si l'on se base sur le dernier match face au Japon, la pépite de la Lazio Felipe Anderson devrait être associée à l'un des deux joueurs. La troisième place du trident est dévolue au très prometteur Thiago Maia qui, à seulement 19 ans, semble indiscutable dans cette équipe.

Publicité

Brésil JO 2016 - Facebook Condération brésilienne de football

Brésil JO 2016 - Facebook Condération brésilienne de football

En défense, rien d'exceptionnel n'est à prévoir, si ce n'est la présence de Marquinhos, nommé vice-capitaine derrière l'inévitable Neymar. Est-ce que cette équipe est capable de prétendre à la médaille d'or ? Quand on jauge le niveau des équipes concurrentes, on peut relever deux autres favoris potentiels : l'Argentine et l'Allemagne.

Deux outsiders de renom

Jonathan Calleri - Official Facebook

Jonathan Calleri - Official Facebook

Publicité

Si on se basait sur la pré-liste de 35 joueurs argentins, l'Albiceleste pouvait largement prétendre à la médaille d'or. Mais le rêve a rapidement pris fin. Vietto, Icardi, Dybala, Lanzini, Paredes, Kranevitter ou Mammana : aucun ne participe aux Jeux Olympiques, malheureusement pour le spectacle.

Mais avec des joueurs comme Angel Correa (Atlético Madrid) ou Jonathan Calleri (West Ham), l'Argentine peut décemment prétendre à une médaille. Quant à l'Allemagne, elle a ramené des cadres d'expérience comme Matthias Ginter (Dortmund) et les frères jumeaux Bender (Lars au Bayer Leverksuen, Sven à Dortmund). Cela pourrait donner un cocktail détonnant avec les grands espoirs que sont Maximilian Meyer et Leon Goretzka (Schalke 04).

Matthias Ginter - Official Facebook

Matthias Ginter - Official Facebook

Publicité

On peut décemment juger ces deux sélections inférieures à celle du Brésil, qui doit donc assumer son statut à domicile, après sa défaite en finale des JO Londres en 2012, mais aussi après la Coupe du Monde 2014 qui a viré au psychodrame. Rendez-vous demain à 21 heures, heure française, pour suivre les premiers pas de Neymar & co face à l'Afrique du Sud.

Par Wallid Addigue, publié le 04/08/2016

Copié

Pour vous :