"Au final, je n'ai jamais musclé mon jeu !" : Robert Pirès raconte à France Foot la phrase mythique d'Aimé Jacquet

Quelle légende. 

Tous les gens de plus de 25 ans se souviennent de cette phrase mythique, "Muscle ton jeu, Robert !", assénée par Aimé Jacquet pendant la Coupe du Monde 1998, avant le premier match des Bleus face à l'Afrique du Sud, et que l'on a vue et revue dans le documentaire Les yeux dans les bleus

Publicité

Ce mardi, Aimé Jacquet a 77 ans. Et pour fêter ça, France Football a eu la brillante idée de revenir sur cette sortie mythique du sélectionneur français en interviewant celui auquel elle était adressée, Robert Pirès : 

"Je ne sais pas pourquoi il m'a sorti cette phrase qui vient de nulle part ! C'est ça qui est marrant. Il faudrait lui poser la question. Au fond de moi, je m'étais demandé : 'Mais attends, pourquoi il me dit ça ?' Quand tu revisionnes la scène, tu vois qu'il parle tranquillement et dès qu'il arrive à moi, je ne sais pas pourquoi, mais il s'énerve."

Mais le joueur explique qu'il ne l'a pas mal pris pour autant et ce qu'Aimé Jacquet voulait lui faire comprendre :

Publicité

"En gros, c'était 'si tu continues comme ça, tu vas droit dans un mur.' Le message était simple, clair, précis. En fait, Aimé avait établi une hiérarchie. Il avait son équipe type, avec ses remplaçants. Et par rapport à nous, les remplaçants, il souhaitait qu'on soit concernés pour qu'il puisse faire appel à l'un de nous à n'importe quel moment, dans n'importe quel match."

Et alors, message reçu ? Pas tellement, selon l'intéressé : 

"Je n'ai jamais changé ma nature et ma façon de jouer. Et, au final, je n'ai jamais musclé mon jeu ! Je n'ai pas voulu aller contre-nature et ce n'était pas dans mon ADN d'être 'méchant' ou de changer quoique ce soit dans ma façon de jouer. Et même en partant par la suite pour l'Angleterre."

Publicité

Pour retrouver l'interview en intégralité, ça se passe ici

Par Lucie Bacon, publié le 27/11/2018

Copié

Pour vous :