On a discuté avec un des youtubeurs qui ont passé une nuit dans les toilettes d'Old Trafford

Ce week-end, deux youtubeurs ont passé une nuit dans les toilettes d'Old Trafford afin d'assister au choc entre Manchester United et Arsenal. Une histoire folle qui méritait d'être creusée un peu plus.

Si peu de Français connaissent Uosof Ahmadi, ce youtubeur a fait son trou en Angleterre. En effet, cet étudiant en sciences biomédicales compte près de 500 000 abonnés sur sa chaîne Youtube et a fait parler de lui récemment en infiltrant Old Trafford pendant... 24 heures.

Une nuit passée dans les toilettes du stade afin d'assister à Manchester United - Arsenal, qui a donné lieu à une histoire insolite relayée par tous les médias britanniques. Et comme ça nous a fait marrer, on lui a passé un petit coup de fil afin qu'il nous raconte cette expérience pas comme les autres.

Publicité

Football Stories | À quel moment on se dit : "Et si on passait une nuit dans les toilettes d'Old Trafford ?" 

Uosof Ahmadi | Avec mon pote, on avait déjà essayé de le faire à l'Emirates Stadium mais ça n'avait pas marché. On avait posté la vidéo sur Youtube, et beaucoup de gens nous conseillaient dans les commentaires d'essayer à Old Trafford. Donc on s'est dit "allez, essayons, pour le fun".

Publicité

Vous étiez donc déjà entraînés : raconte-nous rapidement cet épisode à l'Emirates. 

On est allés à l'Emirates une première fois, pour voir comment était la sécurité. À la base, on voulait rester une nuit dans le stade pour voir les joueurs le lendemain, mon pote étant un grand fan d'Arsenal. Mais il y avait un petit souci : on s'était trompés de semaine, et Arsenal jouait à l'extérieur le lendemain (rires).

Du coup, on est revenus une autre fois, quand Arsenal jouait à l'Emirates. On s'est cachés dans les toilettes, mais tout ne s'est pas passé comme prévu...

Publicité

Vous vous êtes fait attraper rapidement, c'est ça ? 

Je ne sais pas comment la sécurité a fait. Soit il y a des caméras dans les toilettes, soit les mecs de la sécurité ont une vision laser. On n'a même pas tenu deux heures. Ils sont rentrés dans les toilettes et ont tapé à la porte en disant "nous savons que vous êtes là, sortez" (rires).

Publicité

Du coup, pour votre nouvelle tentative à Old Trafford, tu avais tout prévu comme Michael Scofield dans Prison Break ?

Pas du tout, rien n'était calculé. On était en train d'effectuer la visite du stade, et à un moment on s'est écartés du groupe mais on n'avait aucune idée d'où aller. Ça s'est fait comme ça, sur le moment. On pensait vraiment qu'on allait se faire attraper et qu'on n'arriverait même pas à atteindre les toilettes. On s'est transformés en Ninja et ça a marché.

Raconte-nous la nuit que vous avez passée. Ça devait être une expérience très spéciale... 

C'était complètement fou. Je ne sais même pas comment t'expliquer ça. Tout ce que je peux te dire, c'est que c'est de loin la pire nuit que j'ai passée de ma vie. Il faisait tellement froid qu'on était obligés de se coller l'un à l'autre toute la nuit. On était confinés dans un espace minuscule, avec la peur de se faire attraper à n'importe quel moment. Parce que ce que vous ne voyez pas dans la vidéo, c'est que pendant toute la nuit des mecs de la sécurité entraient dans les toilettes. Et à chaque fois la lumière s'allumait. C'était super flippant.

La seule fois où l'on n'a pas entendu la sécurité, ça a duré une heure. Une seule petite heure, sur les 24 heures passées à Old Trafford. C'était horrible, surtout que j'ai la phobie des germes. Alors imagine passer une nuit entière dans des toilettes, allongé par terre (rires).

"C'était un enfer, j'ai détesté chaque minute passée à l'intérieur d'Old Trafford"

À aucun moment vous n'avez eu envie de sortir des toilettes et de tenter de fouler la pelouse en pleine nuit, juste pour le plaisir ?

Mais t'es complètement malade, c'est impossible (rires). On n'osait même pas quitter nos toilettes, c'est à peine si on parlait. Alors pénétrer sur le terrain...

Au final, vous vous faites virer du stade alors que vous aviez réussi à aller dans les tribunes pour le début du match. Comment ça c'est passé ?

Après avoir passé la nuit, on a facilement rejoint la tribune mais on était debout parce qu'on n'avait pas de billets. Tout se passait bien jusqu'au moment où il y a eu une occasion dangereuse pour Manchester, et que tout le monde s'est levé. La sécurité est arrivée et a demandé à tout le monde de s'asseoir. Problème : c'était impossible, comme on n'avait pas de places.

Du coup, on a fait semblant d'aller aux toilettes pour ne pas se faire attraper. On a attendu quelques minutes dans les coursives, puis on est retournés dans les tribunes. Mais là, une grosse erreur de notre part : on a mis trop de temps pour choisir où se placer. Du coup, cinq stewards sont arrivés autour de nous en nous demandant de montrer nos billets. Mon pote a commencé à paniquer et a dit "désolé ça ne va pas être possible : on n'a pas de de billets". C'est là qu'on s'est fait griller (rires).

"J'ai une idée marrante, mais c'est très différent et ça va mettre du temps pour la planifier". 

Vous n'étiez pas trop dégoutés de vous faire attraper en plein match, alors que vous veniez de passer une nuit entière en enfer pour voir ce match ? 

Honnêtement  ? Pas du tout. J'étais fier d'avoir réussi à tenir jusqu'au matin, c'était l'objectif, personne ne pensait qu'on tiendrait toute la nuit avec la sécurité mise en place. Pour te donner une idée, il y avait entre 2 000 et 3 000 stadiers présents le jour du match. C'est fou.

Honnêtement, vous avez voulu faire ça parce que vous n'aviez pas de billets pour le match, ou juste pour l'expérience ?

Ah, c'est très clairement pour l'expérience ! Des billets, on aurait pu se les payer sans problème (rires). On voulait juste voir si c'était possible de s'infiltrer à l'Emirates ou à Old Trafford malgré toute la sécurité. D'ailleurs, je tiens à signaler que la sécurité était vraiment impressionnante : on a eu beaucoup de chance.

Avec du recul, est-ce que cette expérience valait le coup ?

Carrément. On s'en souviendra toute notre vie, c'est un souvenir mémorable. Mais sur le coup, c'était un enfer. J'ai détesté chaque minute passée à l'intérieur d'Old Trafford.

Pour finir, vous comptez tenter votre chance dans d'autres stades mythiques comme Anfield ou Stamford Bridge ?

Je suis sûr qu'on est blacklistés de tous les stades d'Angleterre maintenant ! À la seconde où on va rentrer dans un stade, on va être amenés dans une salle par la sécurité, c'est sûr. Après, peut-être qu'on peut essayer pour le fun et voir si ça marche, sait-on jamais...

Par Julien Choquet, publié le 24/11/2016

Copié

Pour vous :