En images : on était au stade Bauer pour les playoffs du tournoi parisien du Ballon FC

Samedi 17 juin avaient lieu les playoffs du Ballon FC. Après 4 mois de compétition, le tournoi parisien a enfin rendu son verdict, notamment pour nos petits chouchous : les Paris 75ers. 

Sous le soleil, le stade Bauer accueillait samedi les playoffs du Ballon FC, dont vous nous avons déjà parlé à plusieurs reprises. Au sein de ce tournoi, une équipe nous intéresse particulièrement : les Paris 75ers, que nous avons notamment suivis à Barcelone, lors de la rencontre opposant le Barça au PSG

classement

Le classement de la saison régulière, avant les playoffs (Le Ballon)

Publicité

Après avoir obtenu la 3e place de la saison régulière, les 75ers abordaient cette phase finale avec la victoire comme objectif, même si le plaisir était le mot d'ordre selon Morgan Bouvant, joueur des Paris 75ers depuis 3 saisons : 

"Il y avait de la musique, beaucoup de supporters, nos familles, et pour nous, l'objectif c'était de faire le plein de joie. On a passé plusieurs mois à jouer et à s'entraîner chaque semaine dans le froid pour en arriver là. Jouer sous ce soleil, dans ce stade, devant nos familles et nos enfants, c'était la récompense de tous nos efforts."

fivers0035

Publicité

fivers0234

fivers9810

Place au spectacle. Après avoir écarté l'équipe Public House FC en quarts de finale (4-2), les 75ers enchaînent avec une victoire 4-1 en demi-finale face aux Glory Hunters. Place donc à la grande finale, face au favori de la compétition : l'Atletico Paris, d'un certain David Bellion. Un gros morceau selon Morgan Bouvant, qui nous raconte le match :

Publicité

"Au fil des saisons, les équipes ont beaucoup changé. L'Atletico Paris s'est beaucoup renforcée durant ces trois années. En plus de David Bellion, ils ont un gardien qui est un ancien professionnel, alors que le nôtre est un ancien skateur (rires). En première période, on tient bien le coup, et on rentre à la mi-temps avec un score de 1-1. Mais en seconde, une décision arbitrale nous fait mal, on prend un deuxième but, puis un troisième, et on est sorti du match. Au final, ça fait 6-2 pour eux... et c'est mérité. C'est la loi du sport, ils étaient plus fort : ils faisaient tous deux têtes de plus que moi (rires)." 

fivers0451

fivers0448

Publicité

fivers9922

fivers0413

fivers9930

fivers9947

Une petite claque reçue en finale, mais qu'importe, l'important est ailleurs : 

"Cette année, c'était différent car Le Ballon n'avait plus de partenaire : chaque équipe devait trouver le sien pour y participer. De notre côté, on a réussi à s'entourer de Colette et de Coca-Cola, et nous sommes contents d'être arrivés en finale pour leur rendre la pareille, car ils ont fait beaucoup pour nous cette saison."

fivers0048-copie

fivers0446

fivers9893

Et bien entendu, les Paris 75ers comptent bien revenir l'an prochain, toujours plus forts : 

"Notre équipe va évoluer. Il va y avoir des changements. Des gens comme moi, qui viennent pour le plaisir, vont moins jouer, pour rendre l'équipe plus compétitive. On a vraiment envie de gagner, mais avant tout, on veut se faire plaisir. Et faire rentrer des jeunes, c'est transmettre cette façon de penser, pour qu'eux aussi prennent du plaisir. C'est un état d'esprit partagé par toutes les équipes. On est tous devenus des vrais potes. C'est ce que je retiendrai le plus de cette saison."

Le football vrai. 

Par Julien Choquet, publié le 20/06/2017

Copié

Pour vous :