En images : grâce à la solidarité locale, un sublime terrain a été inauguré aux Maldives

Sublime. 

La République des Maldives, petit pays d'Asie du Sud constitué de plus de 1 200 îles, dont 200 habitées, n'est pas connue pour son football. Pourtant, un magnifique terrain a été construit récemment, donnant envie à n'importe quel fan de foot de venir y taper le ballon. 

L'initiative nous vient de jeunes locaux, comme le rapport le site local Vnews. Sur l'île de Kurendhoo, une réunion a eu lieu le 17 mars dernier, dans une école où 30 habitants ont pris place afin de réfléchir à l'installation d'une nouvelle pelouse. En effet, il existe neuf équipes aux Maldives mais aucun terrain digne de ce nom, ce qui pose problème selon l'un des instigateurs de ce projet : 

Publicité

"Chaque année, un tournoi est organisé sur cette île, à Kurendhoo. C'est le plus gros événement de foot du pays. Presque la totalité des jeunes sont présents pour ce tournoi. Mais tout le monde se plaint de la qualité et de l'état de la pelouse."

Le nouveau stade à Kurendhoo (© Vnews)

Problème : pour installer une nouvelle pelouse et retravailler le terrain, il fallait réunir environ 100 000€. Et encore une fois, ce sont les jeunes passionnés qui ont réuni cette somme. En effet, "chaque équipe compte 25 joueurs, qui ont tous un travail et qui ont voulu investir afin d'obtenir cette pelouse" raconte ce même porteur du projet. La passion, tout simplement. 

Publicité

Un belle solidarité qui s'est également ressentie pendant l'installation de la pelouse, comme le montre les photos prises pendant les travaux. Et point important : cette pelouse a été installée sous les yeux aiguisés d'experts, afin que ce terrain puisse être validé par les instances de la FIFA. 

Des jeunes installant la nouvelle pelouse (© Vnews)

Aujourd'hui, la pelouse a été installée pour le plus grand bonheur de ces jeunes qui "rêvaient de voir l'île devenir un lieu où le football pourrait avoir un rôle important à jouer." On leur souhaite que tout cela ne soit qu'un début. 

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 10/04/2018

Copié

Pour vous :