En images : l’intimité des Bleus durant la Coupe du monde 98 immortalisée par Stéphane Meunier

L’auteur du magnifique documentaire Les Yeux dans les Bleus a suivi les joueurs de l’équipe de France, en toute intimité, lors de la Coupe de 1998.

Dans le train pour Lyon, avant France-Danemark. Zinédine Zidane et Vincent Candela. (© Stéphane Meunier)

Publicité

Jusqu’au 4 novembre, le festival SportFoto à Lille met en avant la photographie sportive. Dans le cadre de cette célébration, le football fait l’objet d’une exposition riche et collective au cœur de la ville. Parmi les photographes mis en avant, notre œil s’est arrêté sur la série nostalgique de Stéphane Meunier. En noir et blanc, il a documenté, avec un regard délicat, les joueurs et l’ambiance qui régnait dans cette compétition. 1998, année victorieuse.

Le documentaire qu’il a réalisé durant la Coupe du monde de 98 s’accompagne aujourd’hui d’une série photo. Vingt ans après, elle révèle les coulisses de cette victoire. On voit les visages qui ont marqué l’histoire du football français : Laurent Blanc, Fabien Barthez, Lilian Thuram et bien sûr, Zinédine Zidane.

Dans une profonde intimité et spontanéité, cette série témoigne de l’effervescence des matchs qui se retrouve jusque dans les vestiaires, de l’amitié du groupe, nous montre des baisers sur des boules à zéro et des parties de cartes jouées dans les trains. Au site Lense, le photographe confie :

Publicité

"Le foot incarne plein de choses aujourd’hui. Il faut être intelligent pour gagner une Coupe du monde. Ce n’est pas vrai que le foot est pour les gens bêtes : il y a plusieurs sortes d’intelligence et le sport en incarne une. […]

On ne peut pas vraiment dire que cette série, c’est de la photographie sportive. Les photos sont prises loin des matchs, loin de l’action, donc il n’y a pas la même agitation et précision que dans une photo de performance. […] Je poursuivais des émotions, des instants précis où il y avait un sentiment humain qui me paraissant intéressant à saisir."

Si on est loin du vif de l’action, ce projet frappe tout de même en plein cœur, faisant vibrer la corde sensible de notre fierté nationale et de nos souvenirs de jeunesse, et il vise tout pile l’endroit où résonne encore, dans notre mémoire collective, la nostalgique musique de Gloria Gaynor, "I Will Survive".

Joie d’après-match, Laurent Blanc, Fabien Barthez et Roger Lemerre tiennent la Coupe. (© Stéphane Meunier)

Publicité

Aimé Jacquet et son staff, Philippe Bergeroo et Roger Lemerre, savourent la victoire contre l’Italie. (© Stéphane Meunier)

Matin de la finale, Lilian Thuram se prépare. (© Stéphane Meunier)

Vestiaire avant-match contre la Croatie, la place de Zinédine Zidane. (© Stéphane Meunier)

Publicité

"Coupe du monde", de Stéphane Meunier, dans le cadre de l’exposition collective "Football et photographies d’auteurs", à voir au festival SportFoto (Lille), jusqu’au 4 novembre 2018.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 17/10/2018

Copié

Pour vous :