Un illustrateur anglais s'inspire du Brésil pour dessiner en couleurs les légendes du foot

Illustrateur né à Huddersfield au coeur du Yorkshire, Geo Law est tombé amoureux du Brésil et s'est inspiré de ses couleurs pour créer des portraits des légendes des coupes du monde.

Difficile de trouver beaucoup de couleurs dans les rues des villes du Yorkshire, que ce soit Huddersfield ou Sheffield, dans cette région anciennement très industrielle du Nord de l'Angleterre.

Pele-small_640 - copie

Crédit : Geo Law

Publicité

C'est pourquoi les dessins bariolés de Geo Law, représentant des légendes des différentes coupes du monde et d'autres artistes du ballon rond, ont été inspirés par un drôle de mélange culturel entre le kawaii japonais et les favelas brésiliennes.

Je dois l’admettre, je suis un grand fan du football brésilien. Mon père avait une VHS sur le Brésil et ses épopées en Coupe du Monde. Je la regardais quand j’étais jeune et je suis tombé amoureux de joueurs comme Pelé, Rivelinho, Socrates, Zico. La première coupe du monde que j’ai regardée à la télévision, c’était en 1994 et comme l’Angleterre n’était pas qualifiée, j’ai choisi de supporter le Brésil. Ce tournoi était fabuleux aussi grâce à la couleur, il y avait toujours du soleil.

Je m’intéresse au street art. Je m’inspire beaucoup d’œuvres très colorées et au Brésil ils ont beaucoup de murs magnifiquement peints. Cette forte identité visuelle fait partie de leur culture.

Le jeune illustrateur dont les œuvres se retrouvent, entre autres, sur les murs des bureaux londoniens de Facebook et Microsoft, est pourtant bien anglais.

Publicité

maradona-final_640 - copie

Crédit : Geo Law

bobbycharlton-final_640

Crédit : Geo Law

Adorateur du controversé Paolo Di Canio lors de son passage à Sheffield, Geo est un fan de West Ham et d'Huddersfield Town et a choisi de refuser la rivalité entre les deux clubs de la ville de Sheffield.

Publicité

Je supporte Huddersfield Town et West Ham parce que la rivalité entre les Blades (Sheffield United) et les Owls (Sheffield Wednesday) m’a toujours gonflé. Mon joueur préféré c'est Paolo di Canio parce qu'il avait ce rôle d’anti-héros de la Premier League qui lui a collé à la peau alors que c’était un magicien à Upton Park. Je l’adorais quand il jouait pour Sheffield Wednesday et puis il est parti à West Ham et j’ai supporté West Ham. Il est resté avec eux quand ils ont été relégués en 2003 et j’ai continué à les supporter.

ronaldo-brazil_640 - copie

Crédit : Geo Law

Lui qui préfère "le sport dans sa globalité, le design des emblèmes, les maillots, l’histoire, les noms des joueurs", plutôt que les éternelles rivalités, propose ici une galerie de joueurs qui auraient eu certainement du mal à jouer les uns avec les autres.

Publicité

zidance-final_640 - copie

Crédit : Geo Law

Vous pouvez retrouver son travail et le reste de son univers sur son site internet.

Crédit : Geo Law

Crédit : Geo Law

Par Olivier Sclavo, publié le 13/11/2015

Copié

Pour vous :