La belle histoire de Jamie Vardy, le meilleur buteur de Premier League

Il y a encore deux ans, Jamie Vardy était inconnu du grand public. Aujourd'hui, il culmine en tête du classement des buteurs de Premier League, devant des superstars comme Agüero, Rooney ou Diego Costa. 

Onze buts en treize matches de Premier League. Voilà le bilan de Jamie Vardy, attaquant de Leicester de 28 ans, depuis le début de saison. Un beau total seulement dépassé par Aubameyang et Lewandowski cette saison en Europe (avec 13 buts).

Mieux encore, Vardy a marqué lors de ses huit derniers matches, une performance que seuls Van Nistelrooy et Sturridge ont réussi par le passé en Angleterre. Et pourtant, rien ne laissait présager que cet attaquant à l'éclosion tardive deviendrait le buteur prolifique qu'il est aujourd'hui.

Publicité

Jamie Vardy, le Pauleta du foot anglais (AFP)

Jamie Vardy, le Pauleta du foot anglais (AFP)

Des usines à la cinquième division

Petit flashback. En 2002, Jamie Vardy n'a que 15 ans quand il se fait éjecter de Sheffield Wednesday, son équipe de coeur où il est formé. Le motif ? Trop petit. Un vrai coup de couteau dans le coeur pour l'enfant du club, comme il le confie au Guardian :

C'est clairement le moment le plus dur que j'ai eu à vivre durant ma carrière, j'avais le coeur brisé. Et c'est devenu encore pire quand j'ai eu une poussée de croissance le mois suivant ! D'un coup, j'ai gagné 20 centimètres...

Publicité

Des centimètres qu'il met au service de Stocksbridge Park Steels, un petit club dans la banlieue de Sheffield. Après avoir fait ses preuves en réserve, il rejoint l'équipe A, qui joue dans une ligue non-professionnelle. Son salaire à l'époque ? 30£ par semaine. Une misère qui le rendait néanmoins heureux :

Je n'avais jamais rien gagné grâce au football auparavant donc j'étais très heureux de gagner ces 30£ par semaine !

Un salaire qui ne suffit pas pour vivre, ce qui l'oblige à travailler à côté du football, dans une usine fabricant de la fibre de carbone. Un boulot qui ne le perturbe pas, lui qui continue à jouer dans des clubs non-professionnels en explosant les records. En 2007, il rejoint le club d'Halifax Town avec qui il est sacré meilleur joueur de la saison et meilleur buteur (27 buts), avant de signer la saison suivante à Fleetwood Town, en cinquième division. Un des premiers tournants de sa carrière.

Publicité

Un transfert record pour un club non professionnel

Jamie Vardy n'a plus de temps à perdre. Nous sommes en 2011 et l'attaquant vient d'avoir 24 ans. Avec Fleetwood Town, il réalise une superbe saison, marquant 31 buts et permettant à son club de rejoindre la quatrième division pour la première fois de son histoire.

Publicité

Jamie Vardy sous les couleurs de Fleetwood Town

C'est là que Leicester City, alors en deuxième division, se positionne sur Jamie Vardy. Le natif de Sheffield rejoint le club pour 1M€, record absolu pour un transfert d'un joueur évoluant dans une ligue non professionnelle.

Tout s'enchaîne alors très vite. Après une première saison où il peine à être titulaire et ne marque que 4 buts, il s'impose la saison suivante, marquant à 16 reprises en 36 matches. Leicester est sacré champion de Championship, et à 26 ans Jamie Vardy joue rejoint enfin le Saint-Graal : la Premier League.

La Premier League et les plus grands clubs à ses pieds

L'an dernier, Vardy et Leicester patinent en début de saison. L'équipe a du mal à s'acclimater à la Premier League, le club étant même dernière après les fêtes de Noël. Mais une fin de saison tonitruante permet au club de se maintenir, et à Vardy d'exploser aux yeux du grand public. Quatre buts lors des deux derniers mois de compétition : la "Jamie Vardy's hype" commence doucement. Mais elle va littéralement exploser cette saison. Avec Ryad Mahrez, il réalise un début d'exercice exceptionnel : 11 buts et 1 passe décisive pour lui, et 7 buts et 5 passes pour l'Algérien.

Des performances qui permettent à Vardy d'être sélectionné par Roy Hudgson pour disputer deux matches de qualif pour l'Euro avec l'Angleterre. Et qui attirent aussi les convoitises. Selon Mundo Deportivo, l'attaquant de 28 ans serait sur les tablettes du Real Madrid pour cet hiver. Alors, de la D5 au grand Real en 3 ans ? L'histoire ne serait que plus belle.

Par Julien Choquet, publié le 05/11/2015

Copié

Pour vous :