Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Rennes-PSG

Paris face à sa bête noire.

Battu par le Stade Rennais en finale de Coupe de France l'an passé, le PSG voulait prendre sa revanche ce dimanche au Roazhon Park, à l'occasion de la 2e journée de Ligue 1. Toujours privés de Neymar, les Parisiens ont du mal à se montrer réellement dangereux mais profitent d'une grosse erreur de Da Silva pour ouvrir la score peu après la demi-heure de jeu, grâce à Cavani.

Mais juste avant la pause, Mbaye Niang envoie une frappe puissante dans le petit filet d'Areola et relance le Stade Rennais. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

En tout début de seconde période, Romain Del Castillo permet même à Rennes de prendre les devants en reprenant de la tête un centre de Camavinga. À noter l'erreur d'Areola sur le coup, qui avait largement le temps de sortir. 

Passeur décisif, Camavinga est la véritable étincelle de ce match. À tout juste 16 ans, il donne la leçon au milieu parisien et étonne les observateurs par sa maturité. 

À l'inverse, les joueurs parisiens sont amorphes et n'arrivent pas à montrer un sentiment de révolte malgré le score... 

Constat similaire pour Kylian Mbappé, pourtant très attendu hier soir après son expulsion en finale de Coupe de France face à ces mêmes Rennais. 

C'est terminé au Roazhon Park : dès la 2e journée, le PSG encaisse sa première défaite de la saison et laisse filer Lyon en tête du championnat. 

Par Julien Choquet, publié le 19/08/2019

Copié

Pour vous :