Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Real-Barça

L'humiliation

Après un match aller cadenassé (0-0), le Real et le Barça se retrouvaient à Bernabeu pour la demi-finale retour de cette Coupe du Roi. À la maison, les Madrilènes n'avaient pas le droit à l'erreur et dominent largement la première période. Problème : Ter Stegen est une nouvelle fois monstrueux et écœure les attaquants du Real. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Une nouvelle fois Vinicius impressionne par sa technique, mais peine à se montrer efficace devant la cage. Dommage, car un but aurait validé la belle prestation du Brésilien. 

En seconde période, le Real continue de pousser mais se fait punir par Luis Suárez. L'Uruguayen, véritable bourreau du Real depuis son arrivée au Barça. 

Ce but fait mal au Real, qui encaisse par la suite celui du break suite à un CSC de Varane. Incroyable scénario. 

Et après sa première période ratée, c'est Ousmane Dembélé qui a sonné la révolte. Passeur décisif sur le but de Suárez, c'est également lui qui est à l'origine du CSC de Varane. Crack. 

Admirez plutôt son travail sur Carvajal. Attention aux reins. 

Et pour clôturer le spectacle, Luis Suárez inscrit un doublé sur pénalty... en réalisant une panenka. L'humiliation est totale. 

On termine avec cette extérieur du pied de Gareth Bale. Ça se passe de commentaires. 

Par Julien Choquet, publié le 28/02/2019

Copié

Pour vous :