Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial qualification de l'Algérie

ONE, TWO, THREE, VIVA L'ALGERIE !

Ce jeudi, l'Algérie et la Côte d'Ivoire se retrouvaient pour le grand choc de ces quarts de finale de la CAN. Une rencontre qui se jouait à 18h, histoire d'entamer à merveille cette soirée. 

Publicité

La Côte d'Ivoire démarre très bien ce match et se procure même plusieurs d'occasions dans le premier quart d'heure, avant d'être punie. Sur sa première situation dangereuse, l'Algérie ouvre le score par l'intermédiaire de Sofiane Feghouli. 

Publicité

Publicité

Publicité

À noter l'incroyable travail de Baghdad Bounedjah, à l'origine de ce but décisif pour les Fennecs. 

Par la suite, l'Algérie domine cette rencontre et se procure énormément d'occasions, jusqu'à obtenir un pénalty en début de seconde période. Bounedjah s'élance... et manque sa tentative !

Un miracle pour les Ivoiriens, qui réalisent l'impensable dans la foulée en égalisant grâce à Kodjia. Le suspense est totalement relancé, et le match part en prolongation. 

Rien ne se passe durant ces 30 minutes supplémentaires, et on se dirige donc vers les tirs au but. Mais malheureusement, on ne pourra pas vous mettre de tweets sur cette séance, étant donné que Twitter a planté à ce moment précis. Tout ce qu'on peut vous dire, c'est que Serey Die a manqué le pénalty décisif et a offert la qualification à l'Algérie : direction les demi-finales pour les Fennecs. 

Des scènes de liesse ont lieu un peu partout dans Paris et en France suite à cette qualification : ça promet avant la demi-finale ce dimanche 14 juillet face au Nigéria. 

Par Julien Choquet, publié le 12/07/2019

Copié

Pour vous :