Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial PSG-OM V2

Doublé du pied droit de Di Maria, talonnades de Pastore et envolées de Mandanda : retour sur ce PSG-OM V2 sur les réseaux sociaux.

Mercredi soir, le PSG recevait pour la deuxième fois en trois jours l'Olympique de Marseille. Après leur défaite (0-3) dimanche dernier, les joueurs phocéens comptaient bien saisir l'occasion de prendre leur revanche. Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu pour eux.

Totalement dominateur dans le jeu, Paris pouvait compter sur le retour de son maître à jouer, Thiago Motta, impérial au milieu de terrain. De quoi donner de bonnes idées à Unai Emery en vue du match face au Real Madrid mardi prochain. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les joueurs du PSG ont logiquement ouvert le score juste avant la mi-temps (45+1') grâce à un Di Maria en feu qui s'offre même un doublé, du pied droit, quelques minutes après le retour des vestiaires (48').

Neymar absent des terrains pour une longue durée, "El Fideo" a prouvé aux supporters parisiens qu'ils pourraient compter sur lui le 6 mars face aux Madrilènes. 

Celui qu'on aura peu vu, c'est Florian Thauvin qui, une nouvelle fois, est totalement passé au travers de son match. Bien entendu, l'homme en forme de l'OM cette saison n'a pas échappé au jugement divin des réseaux sociaux. 

Si le PSG a déroulé, l'addition aurait pu être bien plus salée sans un grand match de la part de Steve Mandanda. Seul joueur phocéen à avoir été à la hauteur de l'évènement, "Il Fenomeno" a été totalement abandonné par les siens. Malheureusement pour lui, un capitaine sombre toujours avec son navire.

On a même eu l'occasion de revoir Javier Pastore dans un Classique. Tiens, ça faisait longtemps. L'Argentin n'a pas tardé à régaler la twittosphère grâce à des gestes dont lui seul a le secret. 

Puis comme toutes les bonnes choses ont une fin, Edinson Cavani est venu sceller le sort des Marseillais d'une belle demi-volée suite à une incroyable action collective parisienne. Même sur FIFA, ça serait difficile de faire mieux.

Tout en fair-play (et ironie), le PSG a tenu à remercier le club phocéen pour son séjour dans la capitale. 

3-0 mercredi, 3-0 dimanche, la boucle semble être bouclée. Rendez-vous la saison prochaine. 

Par Maxime Girot, publié le 01/03/2018

Copié

Pour vous :