Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial PSG-Chelsea

Verratti qui comme d'hab régale, Di Maria qui passe au travers malgré une belle passe dé, Cavani qui fait fermer des bouches... Twitter avait de quoi nous faire rêver pour le retour de la C1 en 2016.

ENFIN ! Elle est de retour la petite musique de l'Europe. Le Paris Saint-Germain recevait hier Chelsea comme il en a l'habitude depuis maintenant 3 ans pour les huitièmes de finale de la Coupe aux très très grandes oreilles. Et pour l'occasion, Carlo Ancelotti, ex coach des deux équipes, était là.

Publicité

On commence avec une petite stat pour rassurer les Parisiens. Eh oui, même quand il ne joue pas, on parle du pauvre Mapou.

Publicité

Publicité

Et comme d'hab toujours, Verratti, le petit prince du Parc nous a techniquement régalés (il a même frappé au but dans les premières minutes du match, exploit!) et nous a bien fait marrer.

Publicité

Toujours du côté du milieu de terrain mais cette fois chez l'adversaire, Willian a sorti un très gros match.

Les Caennais, toujours plus loin.

Finalement, un peu avant la mi-temps, c'est Ibra qui ouvre le score.

Di Maria, quant à lui, n'est pas au top de sa forme et de son potentiel. Heureusement qu'il se rattrapera en fin de match avec une passe dé. Increíble.

Et si Chelsea revient au score, le PSG peut compter sur Cavani, pas toujours en réussite ces derniers temps, pour remporter la rencontre. Et certains génies l'avaient prédit.

On termine avec un belle analyse, car le foot, c'est aussi de la philo (et de l'amour).

Par Lucie Bacon, publié le 17/02/2016

Copié

Pour vous :