Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial OL-Chakhtior Donetsk

Le huis clos, l'entrée de Memphis et la remontada lyonnaise : ça méritait bien un grand n'importe quoi des réseaux sociaux. 

Mardi soir, l'OL recevait le Chakhtior Donetsk dans un Parc OL complètement vide, après la sanction de l'UEFA de condamner les Lyonnais à un huis clos suite aux incidents survenus la saison passée face au CSKA Moscou. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

On ne sait pas si le manque des supporters a beaucoup joué, mais la première période de l'OL est très compliquée. Très peu de mouvements, et une ouverture du score presque méritée pour les Ukrainiens juste avant la mi-temps. À la reprise, le Chakhtior Donetsk marque même un second but grâce à Moraes, consécutif à un repli défensif inexistant des défenseurs lyonnais. 

Et alors qu'il devait sortir, Moussa Dembélé donne un gros coup de pouce à l'OL. De la tête, l'ancien joueur du Celtic redonne de l'espoir aux hommes de Bruno Génésio en réduisant le score. Un but qui arrive après un gros raté en première période pour Dembélé. 

L'OL est transfiguré et continue de pousser. Dans la foulée de cette réduction du score, Aouar régale et sert Dubois qui égalise pour les Lyonnais. Inespéré. 

Ce nouveau visage porte un nom : celui de Memphis Depay. L'entrée en jeu de l'ancien mancunien a fait beaucoup de bien à un OL beaucoup plus tranchant désormais. 

Malgré une dernière grosse occasion en fin de match, les Lyonnais se contentent de ce match nul, et n'enchaînent pas après leur succès à City. Dommage. 

Par Julien Choquet, publié le 03/10/2018

Copié

Pour vous :