Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial OL-Barça

Le match le plus long

Mardi soir, l'OL avait rendez-vous avec l'histoire. Dans un Parc OL chauffé à blanc, les hommes de Bruno Genesio voulaient montrer que leurs performances face à Manchester City et le PSG étaient tout sauf des coups de chance, et qu'ils étaient capables de sortir ce Barça. 

Tout commence plutôt bien avec un missile de Martin Terrier, sauvé par un Ter Stegen des grands soirs. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

La suite du match est un peu étrange. L'OL n'exerce pas son pressing aperçu face à City et recule beaucoup, permettant aux Barcelonais de se créer quelques situations. Heureusement, les Lyonnais possèdent aussi un grand gardien en la personne d'Anthony Lopes. 

Attendu comme le Messie, Memphis Depay passe à côté de sa première période et enchaîne les mauvais choix. 

À la pause, le score est de 0-0 et un homme manque à l'appel... 

La seconde période est toute aussi étrange. Beaucoup d'espaces entre les lignes, mais aucune des deux équipes n'en profite vraiment. Défensivement, l'OL tient le coup grâce à Denayer et Dubois, excellents hier soir. 

À l'inverse, Luis Suárez n'y arrive pas tout... 

... à l'image de toute son équipe : 

Score nul et vierge au Parc OL entre les Lyonnais et le Barça. Une déception partagée par ceux qui ont suivi le match entre Liverpool et le Bayern, cette affiche ayant accouché du même score.

Triste soirée pour le spectacle.

Par Julien Choquet, publié le 20/02/2019

Copié

Pour vous :