Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Manchester United-PSG

Manchester United dans la sauce

ENFIN ! Après de longues semaines d'attente, la Ligue des Champions revenait sur le devant de la scène avec un choc à Old Trafford, entre Manchester United et le PSG. Un match que tous les supporters parisiens redoutaient avec l'absence de Neymar, Cavani et Meunier, et qui démarre timidement. 

En première période, aucune équipe ne prend réellement l'ascendant. Défensivement, le PSG est parfois en difficulté, à l'image de Kimpembe, averti très tôt dans le match et enrhumé par Pogba sur la seule grosse occasion des Mancuniens durant les 45 premières minutes. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Après les blessures de Martial et de Lingard, Manchester United semble de moins en moins à l'aise, et se fait punir dès le début du second acte. Sur un corner, Kimpembe se fait pardonner de sa première période, et donne l'avantage au PSG d'une reprise autoritaire au second poteau. 

Manchester United est KO debout, et prend la foudre. Quelques minutes plus tard, c'est Kylian Mbappé qui termine une action d'école et donne un avantage de deux buts aux Parisiens. 

Chahuté par le public mancunien durant tout le match, un homme est à mettre en avant côté PSG : Angel Di Maria. L'ancien joueur de Man Utd, auteur de deux passes décisives, tient définitivement sa revanche. 

Le PSG contrôle totalement la seconde période, et peut remercier Marco Verratti, tout juste revenu de blessure et impérial face au milieu mancunien mardi soir. 

Mais l'Italien n'est pas seul. Dans la bataille du milieu, le PSG a également pu compter sur un très grand Marquinhos. Le Brésilien, principal acteur de la méforme de Pogba mardi soir à Old Trafford. 

Mettons également en avant le gros travail de Thomas Tüchel, venu avec un plan parfait à Old Trafford malgré les absences. Du bon boulot. 

Victoire méritée du PSG (2-0), face à un Manchester United décevant mardi soir. Un grand pas est fait vers les quarts de finale. 

Par Julien Choquet, publié le 13/02/2019

Copié

Pour vous :